Jump to content

Io non ho Paura - Gabriele Salvatores (2002). Courez-y!


Superwonderscope
 Share

Recommended Posts

 

L'excellent film de Gabriele Salvatores, après de nombreuses reculades, sort finalement en France au cinéma via TFM ( puisqu'acheté via Miramax à la base) le 3 août 2005.

 

 

Courez voir cette petite beauté! Visuellement, c'est splendide (et en Scope), doté d'une musique originale envoutante et d'une histoire tendre et effrayante.

 

1978 dans le sud de l'italie. Ecrasée par le soleil, la campagne est le théatre de jeux d'une bande jeunes enfants. L'un d'entre eux découvre accidentellement un trou creusé dans le sol reocuvert d'une tôle. Au fond, un enfant y vit privé de lumière et enchaîné...privé de tout, il croit etre mort. Entre eux nait un lien étrange jusqu'à petit à petit, chacun comprenne la situation .

 

Une de mes belles découvertes DVD de ces derniers temps . (Joe d'Amato va pas aimer, c'est sûr)

 

Le site italien (photos, trailer, etc...) :

 

http://www.iononhopaura.it/home.html

 

l'affiche française :

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Ayé vu !!

 

S.U.B.L.I.M.E

 

Scope majestueux, musique envoûtante, émotion constante ... Les superlatifs manque pour définir Io non ho paura !

 

Je rage en voyant qu'avec un scénario aussi simple on arrive à accoucher d'une oeuvre possédant tant de sensibilité, à croire que le cinéma a force de toujours proposer plus oublie de faire travailler les choses simples qui nous animent.

 

Donc ce film est encore une grande réussite à ajouter au cinéma européen.

 

Je ne suis pas pour autant aussi enthousiaste que pour Le Conseguenze dell'amore (si j'étais Zecreep je rajouterais XXXX ) car Io non ho paura possède quelques lacunes comme cette manière de vouloir expliquer clairement certains points du scénario alors que tout est amené implicitement depuis le début.

 

N'empêche que j'ai versé ma larme par plusieurs fois (:whinging:) et rien que pour ça je dis merci monsieur SWS de m'avoir permis de ne pas louper la dernière séance sur Lyon.

Link to comment
Share on other sites

Nan mais t'inquiètes Allan. il a vu le film il y a trois ans, vers 3h du matin, sur un DVd entre deux bouses italiennes. il s'est endormi, il s'est fait chier et pis vala .

 

Et je suis sûr, comme il l'a fait récemment pour le Toolbox Murders de Hooper vu à Sitgès et qu'il a pris pour une bouse finie, que s'il prend le temps d'aller au ciné le revoir, qu'il le réévaluera -même si ça lui fait mal au cul -

Link to comment
Share on other sites

Le plus logiquement du monde ça veut dire "Je n'ai pas peur". Toujours pas decidé à aller le voir, pourtant il passe chez moi, en Vo, je ne fais rien de mes journées et c le genre de film qui me tente bien habituellement. C'est juste que ces jours ci j'arrive pas à regarder un film. Aucune envie, aucune patience, rien... Ca passera.

Link to comment
Share on other sites

Je reviens un peu dessus, maintenant le film digéré :

- mise en scène magnifique

- acteurs incroyables

- musiques sublimes

- technique irreprochable, la photo et les couleurs sont à tomber

- histoire géniale car tellement simple et efficasse, peut être un petit essoufflement avant la fin du film mais le final est : ; des passages méchants, d'autres drôles puis tristes puis intense et même frissonnant de peur vers le début, le tout monté et mixé à merveille...

 

Sans m'emballer et crier au chef d'oeuvre absolu qui tue tout, je ne trouve rien à reprocher et ca m'a presque fait verser ma petite larme tant c'est bôôôôôô !

 

note : Gabriele Salvatores, c'est quand même le type qui a écrit et réalisé "Nirvana" avec not' christophe lambert national

Link to comment
Share on other sites

J'apporte ma petite touche négative (et oui) car bon j'ai pas accroché beaucoup. Je trouve bien sûr le film très beau et les champs de blé très jaune mais le majeur problème du film est son scénario. Salvatores décide d'éventer son suspens très vite et donc de gâcher l'embryon de mystère qu'il avait instauré pour finalement jouer la carte du fait divers. Mauvais choix, à mon avis, car le film tombe très vite dans la banalité. J'ai trouvé l'acteur principal assez mauvais pour ma part et seul le père et la mère tirent honnetement leur épinglent du jeu.

 

Sinon

SPOILER J'aurais largement préféré que le film se termine sur le coup de feu du père plutôt que rajouter cette autre fin moins intéressante. FIN SPOILER

 

Pourtant le film avait la possibilté de creuser l'idée de la cruauté chez les enfants et de faire un film sensible sur la fin de l'enfance. Malheureusement il n'en est rien. Le genre de film agréable à voir mais qui s'oublie très vite.

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...
  • 2 years later...
J'ai jamais fait d'italien mais le titre ricain étant I'm Not Scared je dirais "Je n'ai pas peur"

 

Plus fidèlement, "Moi je n'ai pas peur".

Littéralement Je crois plutôt que cela signifie "Je n'ai pas peur de lui" ou "je n'ai pas peur de ça"

Link to comment
Share on other sites

Pour ma part, la conjugaison italienne ne met pas forcément de pronom personnel, sauf pour en appuyer le propos dans le ton donné à la prononciation.

 

Non ho paura : je n'ai pas peur

 

Io non ho paura : JE n'ai pas peur ou , en effet, Moi je n'ai pas pas peur -mais auquel cas, une virgule aurait été placée après le "Io".

 

mais bon, tout ça ce sont des peccadilles & billevesées

Le film est très très bien.

Link to comment
Share on other sites

Pour ma part, la conjugaison italienne ne met pas forcément de pronom personnel, sauf pour en appuyer le propos dans le ton donné à la prononciation.

 

Non ho paura : je n'ai pas peur

 

Io non ho paura : JE n'ai pas peur ou , en effet, Moi je n'ai pas pas peur -mais auquel cas, une virgule aurait été placée après le "Io".

 

mais bon, tout ça ce sont des peccadilles & billevesées

Le film est très très bien.

J'avais lu LO non ho paura

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Enfin decouvert ce film absolument extraordinaire. Jusqu'a present, je n'avais qu'un DVD avec st tcheques, mais le film etait dispo sur Netflix alors je me suis lance. Par contre en lisant le thread, je me rend compte que vous parlez du scope alors que le film sur Netflix est en 16:9. Et la je me dis, tiens c'est bizarre en fait je crois que j'ai jamais vu un film en scope sur Netflix. En cherchant j'ai trouve qu'effectivement ils recadrent pratiquement systematiquement certains films, soit recoivent des copies open matte pour d'autres. Et la je me dis que ce n'est pas encore comme ca qu'ils vont convaincre les puristes de passer a ce modele de distribution.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...