Aller au contenu

Public Enemies - Michael Mann (2008)


Messages recommandés

l'interrogatoire musclé de Marion

 

Un moment qui m'a donné envie de crier tellement je trouve son interprétation mauvaise après peut être que je ne suis pas indulgent car c'est une française, mais ses tremblements, spasmes,...sont too much et trop actor's studio.

 

Mais surtout pas en adéquation avec son personnage dans le film (dans la vie, je ne connais pas la vie de Dillinger et ses ami(e)s), femme ayant vécu dans la misère, qui a sans doute du se battre tout au long de sa vie, enfin voilà il y a plus de femmes forte et ce même dans les années 30.

 

Un grand film malade

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 54
  • Created
  • Dernière réponse

Ce qui il y a de bien -ou pas- avec les films de gangsters de ce type, c'est qu'on sait d'avance comment ça va se dérouler et comment ça se fini. Public Ennemies ne dérorge pas à la règle, quand bien même Michael Mann pouvait difficilement réécrire l'Histoire.

 

Le film est plutôt sympa, mais finalement assez conventionnel dans son déroulement. J'en retire la même impression qu'American Gangsters, soit celle d'un film où il est somme toute difficile de trouver des vrais défauts -la hd ne m'a pas spécialement dérangé- mais où il est difficile de trouver de grandes scènes, hormi peut être la fusillade dans les bois.

 

J'aurai aimé une meilleure caractérisation des accolytes de Dillinger, dont en l'état on a un peu rien à battre : dommage, parce que Baby Face Nelson a du potentiel !! En passant, faut arreter avec les seconds couteaux qui ont tous la même tronche, ça aide pas à s'intéresser aux personnages.

 

Cotillard n'est pas mauvaise, mais bon, elle joue juste "la fille" dans un film de gangster, quoi. Et en fait de passage à tabac, elle se prend juste une paire de baffe et un botin, y'a pas de quoi en faire un flan non-plus. La torture, c'est la gégène ou rien !

 

Puis, mais ça c'est pas la faute à Mann, mais je suis un fan absolu des Incorruptibles de De Palma, alors du coup pour moi, Frank Nitti, c'est Billy Drago et c'est tout. Donc le petit mosutachu, là...

 

Donc voila, j'ai au ma ration de long manteaux et de chapeaux mous, mais de la part de Mann et surtout avec un tel sujet, je m'attendais à quelque chose de mieux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Puis, mais ça c'est pas la faute à Mann, mais je suis un fan absolu des Incorruptibles de De Palma, alors du coup pour moi, Frank Nitti, c'est Billy Drago et c'est tout. Donc le petit mosutachu, là...

 

Mortel, je me suis fais exactement la meme reflexion !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Beaucoup citent la reconstitution des années 30 comme une des forces du film.

Je ne sais pas, je n'y étais pas. Toujours est-il que, peut être à cause de l'image HD, j'ai trouvé un côté toc, trop lisse à tout ça.

A la rigueur, j'aurais préféré un bon vieux noir et blanc. J'imagine que l'emploi de la HD devait coller au désir de Mann de faire réaliste, de coller le spectateur aux basques de Dillinger; et non de rendre une image fantasmée style film noir, mais quand même, sur le strict point de la reconstitution, je me sens bien lus transporté dans les 30's par un "The barber" que par "Public ennemies" (et il est vrai qu'on clope beaucoup dans The barber )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Je l'ai vu hier et je n'ai pas vraiment aimé ._.

J'aime beaucoup Michel Hommme, mais là non...

Le mélange de 30's et de l'esthétique Julie Lescaut jure beaucoup trop à mon goût. Je n'ai pas réussi à entrer dans le film. J'ai luté d'un bout à l'autre pour m'y intéresser, mais il y a toujours un éclairage foireux, un lens flare video, un grand angle crasseux pour m'en empêcher. Pas une seconde je ne me suis senti emporté dans les années 30.

Les seules choses positives que j'en retire, c'est l'intenssité des fusillades et le personnage de l'agent au cheveux blancs (sais pus son nom tiens ).

Un peu léger.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...
Je l'ai vu hier et je n'ai pas vraiment aimé ._.

J'aime beaucoup Michel Hommme, mais là non...

Le mélange de 30's et de l'esthétique Julie Lescaut jure beaucoup trop à mon goût. Je n'ai pas réussi à entrer dans le film. J'ai luté d'un bout à l'autre pour m'y intéresser, mais il y a toujours un éclairage foireux, un lens flare video, un grand angle crasseux pour m'en empêcher. Pas une seconde je ne me suis senti emporté dans les années 30.

Les seules choses positives que j'en retire, c'est l'intensité des fusillades et le personnage de l'agent au cheveux blancs (sais pus son nom tiens ).

Un peu léger.

Pas mieux. A part que j'avais envie au bout d'1h30 de quitter la salle à force de dialogues ampoulés et de déjà vu lassant. (la fin de dillinger avec le paralèlle entre le film projeté dans la salle et la morale de Dillinger...ça aurait pu être du JF Richet.)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

> Les seules choses positives que j'en retire, c'est l'intensité des fusillades et le personnage de l'agent au cheveux blancs (sais pus son nom tiens ).

 

C'est Stephen Lang, va voir sur allocine gros faignant

 

Complètement d'accord en ce qui le concerne, c'est le super 4ième rôle du film, qui pique la vedette à Bale chez les gars du futur "aifbéhi" de Hoover. Pourquoi il a droit à ce final, je ne comprends pas. c'est lui qui écoute à l'oreille de dillinger sur la fin + va causer à blanchette. Ca aurait du échoir à bale, c'est évident. Les rumeurs sur un christian bale casse-burnes sur le tournage en seraient-elles la cause ??

 

Reste que l'excellent stephen lang, on va en repaler très vite mon cher jacques because le borgne ultra charismatique aperçu ds la ba d'Avatar, c'est lui !!

 

Sinon j'adore ce mann & voyez le milius, c'est du bon.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Complètement d'accord en ce qui le concerne, c'est le super 4ième rôle du film, qui pique la vedette à Bale chez les gars du futur "aifbéhi" de Hoover. Pourquoi il a droit à ce final, je ne comprends pas. c'est lui qui écoute à l'oreille de dillinger sur la fin + va causer à blanchette. Ca aurait du échoir à bale, c'est évident. Les rumeurs sur un christian bale casse-burnes sur le tournage en seraient-elles la cause ??

 

ben le personnage incarné par Bale est un peu présenté comme un looser à la base,c'est pas Batman ,c'est logique qu'il n'aie pas son "1/4 d'heure de gloire" à la fin

pas étonnant qu'on nous indique que Purvis se soit suicidé

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 months later...
  • 1 year later...

Pénible est le mot qui m'est venu à mi-film.

Alors il y a une très jolie reconstitution, des beaux décors, de jolies bagnoles, de beaux costumes, mais je me suis refais "L'Arnaque" qui passait sur Arte hier soir et ça avait bien plus de gueule à bien des points de vue, et au moins les acteurs fument et picolent, on ressent vraiment le côté clandestin décadent de l'époque de la prohibition alors que dans le Mann tout semble factice, artificiel. Et puis il y a cette image à la "Les Filles d'à côté" sans doute responsable de bien des maux et optée par un Michael Mann qui devrait peut-être reconsidérer certains de ses choix. Car pour le coup, autant "Collateral" ou "Miami Vice" m'ont éclaté, autant "Public Ennemies" m'a gonflé. Au niveau de l'image donc, mais aussi des personnages, et particulièrement celui de Bale, totalement négligé au niveau du développement.

 

Un carton à la fin du film nous apprend qu'il s'est suicidé en 1960.... ah.... et alors? Ca fait 2h30 qu'on ne nous apprend rien sur un personnage central et là on nous balance une info sur un événement qui se passe plus de 25 ans après ceux du film. Très intéressant, merci.

Il y a aussi ces dialogues d'une indigence rare, et ce découpage parfois à la ramasse... Du beau gâchis.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

j'ai pas lu en entier ce topic donc y'a un peu de rabâche : bon dieu que c'est laid , rien n'y fait, les voitures, les costumes, les armes, tout est fake et dégueulassé par cette image numérique crado-cu-vérité. Depp m'a gonflé comme jamais, les moments de joies sont ceux où il se retrouve dans la merde. J'ai trouvé le sujet inintéressant et ininteressé au possible, limite : "bon les gars, on le fait le film et pis on se casse". Pareil que Kero pour le personnage de Bale à la fin générique, pouffement de rire.

Au départ, c'était que j'avais vu American Gangster quelques semaines plus tôt, et très très bonne surprise alors que j'y allais à reculons,et donc motivé pour celui là... et bah tout le contraire. bref, aussi passionnant que Cotillard en serveuse de vestiaire.

il se passe vraiment pas grand chose, ça m'a parut interminable.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Mann le plus faiblard à ce jour, et de loin

 

Un film froid qui laisse le spectateur loin, dehors

 

Déjà, ils auraient interverti les deux têtes d'affiche, ça aurait été carrément mieux (enfin moins pire ...). Depp est bien fadasse (comme d'hab' sauf chez Burton serais-je tenté de dire) et Bale largement sous-exploité dans son rôle (anecdotique) d'agent fédéral intègre et coriace. Il aurait mieux joué Dillinger que Depp à mon humble avis.

 

Après, le format HD est anachronique, ça colle super mal avec l'époque de l'action. Un tournage old school en pellicule l'aurait mieux fait.

 

Niveau filmage pur, je trouve que Mann décline un peu et s'enferre dans des tics qui ont fait leur temps (les braquages font bien pâle figure comparés à celui de Heat).

 

J'ai l'impression que, soit :

 

- Le matériau n'était pas du tout fait pour Michael Mann.

 

- On arrive peut-être à la limite d'un processus chez ce réal'.

 

 

En tout cas, je n'échangerai pas un Dillinger contre 1000 Public enemies

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...
  • 9 months later...
Et puis il y a cette image à la "Les Filles d'à côté" sans doute responsable de bien des maux et optée par un Michael Mann qui devrait peut-être reconsidérer certains de ses choix.

 

"Public enemies" et la HD selon Mann vus par Nicolas Boukhrief:

 

http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Video/VIDEO-Le-Blind-Test-de-Nicolas-Boukhrief-2283275

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...