Aller au contenu

DiabolikZine 3


RobertoTobias

Messages recommandés

Après une longue période d'hibernation, DiabolikZine revient en grande forme pour la Noël avec un n°3 tout beau, tout chaud, tout propre

 

Près de 130 pages, 7 pages couleur (avec les couvertures), 8 dossiers traités, environ une centaine de films chroniqués et un sommaire détaillé ci-dessous :

- TERENCE HILL & BUD SPENCER

- MICHAEL COBY & PAUL SMITH

- westerns avec KLAUS KINSKI

- rétro DUCCIO TESSARI

- polars avec LUC MERENDA

- JAMES GLICKENHAUS

- BRUCEPLOITATION (Bruce Li, Bruce Le, Dragon Lee)

- hommage à JOHN PHILLIP LAW

 

Le prix sera de 13 euros ( de main à la main) ou de 16 euros (port compris)

Pour toute personne susceptible d'être intéressée, envoyez-moi un p'tit MP

 

Encore autre chose, je profite de la sortie mondiale de ce n°3 pour proposer aussi des très jolies rééditions des n°1 et 2 (plus d'infos très prochainement)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Très très bonne nouvelle !

et alléchant sommaire !

 

Merci beaucoup ! Le lecteur est si difficile aujourd'hui qu'il faut lui proposer d'alléchants sommaires et ce n'est que le début d'une diabolik série qui nous menera loin ... loin ... loin

 

 

T'as raison, garde la flamme sacrée des fanéditeurs fous qui passent du temps à offrir des zines à quelques passionnés et ce, dans l'indifférence quasi-générale.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Très très bonne nouvelle !

et alléchant sommaire !

 

Merci beaucoup ! Le lecteur est si difficile aujourd'hui qu'il faut lui proposer d'alléchants sommaires et ce n'est que le début d'une diabolik série qui nous menera loin ... loin ... loin

 

 

T'as raison, garde la flamme sacrée des fanéditeurs fous qui passent du temps à offrir des zines à quelques passionnés et ce, dans l'indifférence quasi-générale.

 

Je crois que la plupart des forumeurs ne se rendent pas compte de la masse de travail à fournir pour offrir un fanzine de qualité : visionner une centaine de films (quelquefois 2 fois dans mon cas), collecter des informations, chercher des belles illustrations, se tracasser pour la mise en page, investir son propre argent pour l'impression (car il n'y a ni pub, ni mécenat dans le fanzinat). Mais tant que la flamme sacrée perdure, les zines inonderont épisodiquement le marché

 

Ce qui me déçoit le plus, c'est que pour beaucoup, le fanzinat se soient arrêtés aux premiers Mad Movies, à Ciné Zine Zone et à Monster Bis comme si ces 3 noms illustres fanzines (que je respecte aussi ) étaient parole d'Evangile et qu'on avait pas besoin de continuer à entretenir la survie du cinéma bis italien, du cinéma d'exploitation anglo-saxon et asiatique et du cinéma populaire français. On oublie un peu trop vite 20 années de Médusa, presque autant du bipack Inferno - le Bissophile, 5 années de Charognard qui sont les fils (jugés illégitimes sans doute) de ces glorieux ainés.

Pour ma part, c'est grâce à Médusa, Inferno, Bissophile, Charognard qu'est né l'idée de créer DiabolikZine pour prendre le relais et porter la flamme et j'espère que l'aventure DiabolikZine donnera des idées à bien d'autres passionnés pour créer leur propres zines.

Car, en France, la littérature sur le cinéma de genre est très très sous-représentée et c'est la mission des différents zines existants de combler ce manque

 

Sur ce, lisez les zines

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Félicitations pour ta productivité et ta passion !

 

Pour faire écho à la discussion, oui le milieu du fanzinat papier n'est pas facile, et aujourd'hui il faut bien comprendre que ça le sera de moins en moins car l'on vit une époque où tout doit obligatoirement se communiquer à la vitesse de l'éclair et sur ce domaine le web reste définitivement le grand vainqueur par K.O., mais c'est dans le juste ordre des choses je pense. En effet nombre de vocations éditorialistes se rabattent sur internet car non seulement c'est le meilleur média pour toucher une large audience et communiquer sur l'actu' en direct mais surtout c'est le seul outil journalistique qui permet un véritable échange en temps réel avec les autres.

On voit très bien d'ailleurs que le support papier est en crise, car les rares livres consacrés au cinéma bis qui sortent sont de moins en moins chers et de plus en plus luxueux pour attirer le client, donc le fanzine obligatoirement avec tout ça, il ne peut avoir que du mal à lutter et séduire un large public.

Ceci étant dit je suis certain qu'il y aura toujours des irréductibles qui arriveront encore à produire des choses incroyables avec une qualité de tirage exceptionnelle et un prix très modique dans le milieu du fanzine papier (Chéribibi, Trash Times en sont quelques autres exemples notoires) et ces talents là auront toujours de fidèles lecteurs.

 

De toute façon plus que le support ou l'outil de promotion, ce qu'il faut retenir de positif aujourd'hui c'est qu'on a jamais autant communiqué sur les sujets qui nous intéressent, il suffit de parcourir le web pour s'en convaincre...

 

En tout cas un gros Big Up à toi et à tous ceux qui continuent à gratouiller la feuille de papier avec une régularité qui inspire le respect, il faut continuer...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'accord et pas d'accord avec toi Foxy !

Ok le web c'est super pour parler d'actualités et échanger. D'ailleurs les fanzines qui traitent (et même traitaient) d'actualités n'ont jamais tenu.

Par contre, une page web n'équivaudra jamais à un fanzine pour plein d'autres sujets... et le côté éphéméride du web (chaque journée balaye la précédente) renforce le côté fast food, vite consommé vite oublié... Perso, je n'ai jamais trouvé l'équivalent (qualitativement) sur le net du Bissophile, de Ciné Zine Zone ou de l'eurociné de Christophe Bier. Idem, j'ai critiqué des centaines de films dans Médusa qui ne sont pas représentés sur le net , ou en anglais, ou dans un dialogue entre forumers du genre c'est nul, c'est chouette et ....

internet supplante le format papier ça ne fait aucun doute mais il reste une niche pour le papier dans laquelle je compte me coucher encore une fois... RDV en février

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis entre Medusa et Foxy !

Pour l'actualité c'est clair que le net mets ko n'importe quel fanzine, impossible d'être au plus prés de l'info quand on a la facilité de rendre disponible tout et tout de suite !

 

Par contre pour des dossiers de fond, des articles long et réfléchis le format papier a ce coté pérenne et facile de consultation qu'a du mal à apporter le net (et plus particulièrement un écran d'ordinateur)

 

Par contre quand va arriver les écrans souples (le E-papier) on aura le meilleurs des deux possibilité et il me semble qu'on aura peut être la le dernier souffle du fanzinat ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui le net ça reste quand même une mine d'informations précieuses quand tu as besoin d'une info immédiate (il faut maîtriser un tant soit peu la langue de Shakespeare je vous l'accorde) mais surtout c'est très ludique, au niveau interactivité le fait de pouvoir mettre des vidéos en ligne, du son sur les pages, de créer des ambiances, des animations cools si tu maîtrises bien le flash, à ce niveau-là il n'y a pas d'équivalent avec le support papier, mais le problème c'est que ça reste du 100% virtuel donc il faut adhérer avec ce principe c'est sur... C'est pourquoi pour les vieux de la vieille et les collectionneurs puristes il n'y aura je pense jamais rien de mieux qu'un bon vieux magazine, livre, fanzine, surtout si les mises en pages sont terriblement chiadées et l'iconographie abondante. ...

Je pense qu'il y a un peu le même débat aujourd'hui avec le déclin du CD et du DVD, il y a simplement une nouvelle génération de consommateurs qui n'a pas grandi avec le culte de l'objet culturel, qui a envie de se sentir libre, qui n'a pas envie de se faire envahir à la maison mais qui en contrepartie est très friand de gadgets technologiques du genre iPod & cie, du coup toute la culture est numérisé aujourd'hui. Pas très rock'n'roll tout ça oui, sauf sur un point, c'est très pratique si tu changes souvent d'adresse. Perso' j'ai choisi, je ne déménage plus...

Web et fanzine papier ça reste 2 supports très différents et très complémentaires de toute façon, l'idéal quand même pour un fanéditeur c'est donc de trouver le temps d'occuper les 2 créneaux, ce qui reste très difficile avec les vies de dingues qu'on mène. Faut avoir des copines très tolérantes ou rentrer dans les ordres...

 

un dialogue entre forumers du genre c'est nul, c'est chouette et

Ca oui c'est vraiment le pire du web au niveau échange, mais faut pas généraliser non plus, sur les forums on croise aussi de très belles plumes. Le problème c'est de trouver le temps de faire le tri dans la masse d'informations quotidienne qui s'étale sur les forums les plus prisés, perso' j'ai un peu renoncé à toute cette lecture quotidienne, maintenant je passe juste y saluer les potes comme au café, histoire de rester dans la convivialité.

 

Long life au fanzinat anyway, y aura toujours des bons pour perpétuer la tradition...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sa copine le frappe beaucoup mais il a réussit à s'échapper du placard dans lequel elle l'avait enfermé, donc dans un premier temps il revient faire un tour dans les pages d'un confrère (qui fait de très très beaux fanzines avec de la couleur inside ) qui l'a invité à rédiger un chouette dossier sur le Black Power et la Blaxploitation. Ca sortira en février, et je pense que ça va tout déchirer, car l'iconographie est terrible et surtout la qualité de ce fanzine me bluffe terriblement mais pour cela je lui laisse le soin de faire sa promo lui-même en temps et en heure...

Sinon je dois encore en finir avec quelques chroniques promises chez d'autres potes, ligoter et baillonner ma girlfriend, eventuellement mettre à jour mon site web par ce que c'est le gros bordel, et arracher tous les poils angoras que j'ai dans la paume pour reprendre la rédaction d'un numéro qui traîne depuis longtemps sur ma table de travail... Donc ça n'est pas pour tout de suite, mais je n'ai pas laché l'affaire...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

internet une chose formidable pour trouver des photos, affiches rares, etc pour illustrer nos zines, roberto ne me contredira pas. Je vois, en dix ans de surf, comment tout cela a pris de l'ampleur et comment il est désormais facile de trouver l'affiche pakistanaise d'un montage cinéma de Destination danger

 

 

Et puis Internet a permis de rassembler les fans de bis. sans le net, je n'aurais pas connu Cyril

 

mais c'est vrai que je reste attaché au support papier. C'est pour ça que je me suis remis à l'écriture de Forgotten Silver 3. mais le temps manque désespérement... Et j'ai ce blog à mettre à jour plus ou moins régulièrement

Comme en plus ma plume me fait vivre sur d'autres publications, c'est forcément ces autres projets qui ont priorité, avec des deadlines à respecter.

 

 

pour moi le gros soucis des zines, c'est le prix de l'impression. Forgotten Silver 2 a couté cher à fabriquer et cher aux lecteurs. Je veux que le N°3 soit moins cher. Medusa s'est allié avec Sinart.

je les contacterai surement pour mon zine. On pourra peut-être travailler ensemble là-dessus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma préférence va vers le papier. Le web c'est un moyen, le papier une fin. Certes le papier est dépassé en ce qui concerne sa vitesse pour diffuser l'info et même sa capacité à se diffuser. Mais au moins mon zine, je sais où il est rangé chez moi. Sur le web, un site peut claquer d'un jour à l'autre et là tu perds toute tes données...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...
  • 3 weeks later...
  • 2 weeks later...

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...