Jump to content

Mad Movies Culte n°1 - Romero et les zombies


Cyril
 Share

Recommended Posts

 

Je me suis procuré ce matin le hors série Mad sans trop y croire.

 

Et en fait c'est plutôt pas mal, les films sont abordé rapidement (5/6 pages pour chacun) et le reste du mag est consacrée aux à coté (Maquilleur, producteur, produits dérivés, etc ...)

 

Au final (sans avoir lu aucun texte pour le moment je précise) on a un ouvrage plutôt complet sur le travail de Romero, je vais lire ça avec attention mais je suis plutôt content pour le moment.

 

Il est important de signaler, et c'est un gage de qualité, qu'aucun texte du magazine n'est signé de Steph M.

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Pécho ce matin, pas encore lu, je l'attaquerai à la pause déjeuner.

 

8,50€ quand même, il a intérêt à être bien !

 

Oui le prix m'a plutôt fait tiquer !

Surtout qu'il est moins épais que les autres HS récent (132 pages)

Link to comment
Share on other sites

on peut le prendre sans Dvd ?? Peut être à Movies 2000 ...

 

J'aime bien la fantaisie dans un Mad ... donc Mr M me dérange pas. Pas plus que Mr B. Mais Mr A T a une dent concernant certains articles.

 

Je l'ai pris en kiosque ce matin sans le dvd.

La fantaisie pourquoi pas, mais l’écriture au rabais et la bêtise crasse non merci.

Link to comment
Share on other sites

J'ai fait une ptite pause au taf et j'ai un peu plus parcouru le bouquin !

Déjà 90% des textes sont signé Marc Toulec (redac chef du numéro)

2/3 autres textes sont signés J. Dupuy (principalement sur les SFPX)

Bustillo participe aussi et notre Fausto fait un topo du merchandising à la fin.

 

Sinon en guise d'intro on a une explication sur le vodou et les zombies, un texte plutôt sympathique malgré une erreur sur la fin (l'auteur indique que c'est Ken Foree qui a pour réplique le fameux "quand il n'y a plus de place en Enfer ...")

Link to comment
Share on other sites

Déjà 90% des textes sont signé Marc Toulec (redac chef du numéro)

 

ça c'est déjà plus inquiétant

 

pour mémoire se rappeler l période où Toullec était le rédac chef d'Impact avec un coup un sommaire sur Van Damme, la fois d'après sur Schwarzy, puis sur les gros bras.

Une période bien triste comparée au début de ce mag sous la houlette de Denis Tréhin;

 

En tous les cas, ce sera sans moi, surtout vu le prix du mag

Link to comment
Share on other sites

Ben des couvs d'Impact avec des héros de films d'action, ça choque qui ? C'est plutôt logique, non ?

 

Si tu lis les premiers numéros numéros d'Impact tu verras que la rédaction ne se concentrait pas sur les gros bras mais plus sur les films d'aventure ou les policiers.

Avec l'avènement de la mode kick boxing, impact s'est engoufré dans un beau... un beau gouffre quoi . Dommage mais pouvait-il en être autrement ?

Link to comment
Share on other sites

ne surtout pas oublier les itv de réals transalpins comme Margheriti, Castellari...

 

de toute façon, j'ai toujours trouvé les textes de Toullec imbuvables et inintéressants. La chronique du dvd Mad me semble insupportable car quasi identique dans sa construction de n° en n°.

Je conseille également son dossier "morts vivants" dans un ancien Mad. Une honte. Sans intérêt surtout comparé au dossier de Pierre Gires dans l'EF.

Toullec c'est de la citation de titres jusqu'à plus soif.

 

Mais bon cela n'est que mon avis

En tous les cas, ça fait plaisir qu'un vrai bisseux comme Fairfax ait ressenti la même chose pour Impact

Link to comment
Share on other sites

Ne faîtes pas dire al hombre Lobo ce qu'il n'a pas dit les gars. Il est clair que quand on attend d'un mag des articles / dossiers / interviews sur du ciné de genre populaire dont on raffole, ce que nous a offert Impact première mouture, et qu'à la longue çà vire à l'étalage de muscles et de viandeux à la jambe levée (comprendre kickboxing), on ne peut être que déçu par la tournure prise par Impact, que ce soit dû à Toullec ou à un autre peu importe. Et de ce point de vue quand je relis des Impacts du début des années 90 j'ai mal... Cela dit çà plaît à d'autres, sinon le zine aurait périclitorisé avant.

 

Mais comme cela a déjà été dit pouvait-il en être autrement avec la fin du bis transalpin et l'avènement de la mode muscle (Stallone et Arnie restent 2 grosses figures du du film d'action US) ?

La rédaction aurait alors pû se retourner vers les films asiatiques mais ce créneau n'était pas encore vendeur.

 

Enfin pour revenir au sujet initial, pour moi la référence en dossier sur les zombies c'est aussi le dossier de Gires dans l'EF n°31 de février 83. Maintenant il faut avoir la chance de la posséder c'est vrai.

Link to comment
Share on other sites

Toullec c'est le roi du dossier de presse

 

 

Prodigy a écrit : "Ah ouais désolé je suis pas un vrai bisseux j'ai pas le tatouage"

 

je ne te visais absolument pas mais me suis rappeleé qu'à une époque Fairfax était un des rares à s'intéresser au western italien sur Devil dead, qu'il montrait une réelle curiosité. Et qu'il n'attendait pas comme beaucoup l'annonce d'une sortie dvd, qui ensuite se croient malins de poster en disant qu'ils vont se le procurer fissa, et qui en fin de compte n'ont toujours pas tel ou tel film.

 

Quant à Impact, je maintiens ce que j'ai dit, j'ai d'ailleurs assez rapidement arrêter de l'acheter .

Je ne me la joue pas passéiste en matière de cinoche pour autant. Je préfère d'ailleurs Mad en ce moment (l'actualité est peut-être plus intéressante mais aussi pour les Itv rétros ) qu'à une époque où il était encore dirigé par Putters et où tout un pan de rédacteurs comme Denis Tréhin, Yves Marie le Bescond sont partis.

Toullec au début parlait beaucoup de bis, mais ses articles sont vite devenus imbuvables.

 

J'achète toujours les Mad mensuels (que j critique rarement), et les HS selon les sujets (le spécial Asie et le Bis italien).

Je trouve d'ailleurs qu'ils sont en train d'en faire un peu trop avec ces HS et notamment en raison du prix exhorbitant du spécial Romero.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...