Jump to content

Fair game de Andrew Sipes (1995)


Dragonball
 Share

Recommended Posts

"Fair game"

 

 

 

 

 

Du scénario de "Fair game", je n'ai presque plus aucun souvenirs. Mais de toute façon, quelqu'un se soucit il vraiment du scénario de cet hollywood night friqué, que tout le monde aurait oublié aujourd'hui (d'ailleurs, je pense que c'est en partie le cas ! ) si il n'avait pas mis en vedette la sublime Cindy Crawford, aussi belle que mauvaise actrice.

"Fair game", unique film d'Andrew Sipes (lol, ben ça alors !) est en effet sortie en 1995, en pleine folie des Top models, en ces temps ou on ne pouvait pratiquement pas faire un pas dans la rue, ouvrir sa télé ou entrer dans une librairie sans tomber sur Claudia, Linda, Eva, Naomi et évidement, Cindy, la plus belle de toute.

Apparaissant déjà dans les clips de quelques superstars du showbiz (dont George Michael, qui, ayant légérement dijoncté après l'album "Faith", décidait de ne pas faire la promotion de son second album solo "Listen Without Prejudice" et de ne pas apparaitre dans ses propres clips, préférant y balancer les plus grand top models du moments) et quelques VHS d'Aerobic a regarder de préférence lorsque sa copine est sortie, les plus ambitieuses eurent vite des vue sur le cinéma, s'imaginant probablement que leur plastique suffirait à attirer les spectateurs dans les salles obscures et a masquer la nullité des films dans lesquels elles se compromettaient (Ah, on me dis dans mon oreillette que ça ce passe en faite souvent compme ça !).

 

C'est ainsi que "Fair Game" déboula il y a quelques années sur tout les écrans de la planète.

Cindy Crawford y joue le role d'une avocate qui va se retrouver en posséssion d'informations très importantes qui vont mettre en peril sa vie. Mais heureusement, un valeureux policier (William Baldwin, presque aussi mauvais acteur que Cindy !) va venir à son secour. Il va s'en suivre une course poursuite effrainné entre les bons ....... et les méchants !

 

Le film est evidement loin d'être fameux, mais bénéficie tout de même du savoir faire de Joel Silver, producteur de la chose.

Je me souviens que Cindy ressort quasi intact d'une méga explosion qui détruit completement sa maison et qu'elle passe le reste du film a courir avec un petit haut tout à fait excitant.

Mais evidement, plus que de voir Cindy Crawford courir et faire du Kung fu dans un film d'action, ce qui motivait évidement 99% des mecs allant voir ce film était : La scène de cul !

 

Ah, par contre, celle ci, je m'en souviens très bien ! Une scène aussi chaude qu'hilarante, dans le wagon d'un train, avec un énorme gros plan sur le cul de William Baldwin affalé comme une grosse masse sur la belle Cindy!

 

Pour l'anecdote, Salma Hayek, si j'en crois IMDB, ferait une apparition dans ce film.

 

Encore une bonne raison, en plus de la délicieuse Cindy, de revoir ce sympathique navet !

 

Ahrgggggggg, Cindy ....... ) ) ) )

 

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

Remontage pour Fair Games, qui date de 1995 et non de 2005.

 

C'est passé hier soir, à la place de 187 COde Meurtre. Deja vu étant plus jeune -et pas trouvé fameux-, il faut reconnaitre qu'on s'ennuie pas devant Fair Games, tant il y a toujours une bagnole qui explose, des méchants à flinguer et des plans nichons (ceux de Cindy ?) à se mettre sous la dent. A part ça, c'est quand même assez stupide, le film se complait surtout dans une violence bourrine et crasse avec deux acteurs rivalisant de non-jeu.

Visuellement, j'ai trouvé que ça annonçait quelque chose, les films d'actions actuels et leurs effets esthétiques capilotractés hérités du clip, un je ne sais quoi de Fastlane peut être aussi...Je pense notamment au plan où un véhicule en feu se reflète dans l'oeil d'un méchant. D'ailleurs la même année sortait Bad Boys, d'un certain Michael Bay...Bien belle année.

Link to comment
Share on other sites

C'est passé hier soir, à la place de 187 Code Meurtre.

 

MOUAHAHAH, à TF1 ils devaient avoir peur que ça donne des idées aux profs qui en ont marre de se faire coupdebouler par leurs élèves !

 

Le pire c'est que 187 a été déprogrammé dans cet esprit là.

 

Sinon en ce qui concerne "Fair Game", adaptation de la même source que le "Cobra" de Cosmatos, dieu que c'est naze.

Y a un côté jubilatoire en même temps, et Cindy Crawford n'était pas si horrible actrice qu'on a bien voulu le dire mais bon...

Link to comment
Share on other sites

Une vanne de cul par phrase dans chaque scène où y'a le top model et son poireau sur la lèvre, mais pas grand chose d'autre. Moi elle m'a jamais émoustillé le kiki la Cindy alors ce Fair Game m'a bien fait chier. Super navrant, en somme.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Le bouquin de base a donné Cobra (1986) et Fair Game (1995).

 

Il serait peut-être de penser à une nouvelle adaptation, non ?

 

Quant au film, boarff... On a vu tellement pire. Et si souvent ! (même si je sais que cet argument n'est pas forcément raison suffisante. Quoique...)

Link to comment
Share on other sites

  • 12 years later...
 Share

×
×
  • Create New...