Jump to content

Le Quai des Brumes - Marcel Carné - 1938


superflo
 Share

Recommended Posts

 

Jean (Jean Gabin) déserteur de la Coloniale arrive en camion dans la ville portuaire du Havre. Désabusé et hanté par ses souvenirs de guerre, il cherche à fuir la France. En quête d’un bateau, il fait la rencontre de personnages attachants, de petites frappes et de la belle Nelly (Michelle Morgan) dont il tombe amoureux ….

 

 

Dans ses mémoires, Marcel Carné déclare : « A l ‘époque les écrans regorgeaient de comédies, musicales ou non, brillantes, ensoleillées et grouillantes de figuration. Et voilà que j’arrivais avec ma boite de nuit vide, ma brume, ma grisaille, mon pavé mouillé et mon réverbère ».

 

 

Voilà quoi, c'est sombre, désespéré, poétique, et ça sent la saloperie de seconde guerre mondiale qui arrive sous peu et Gabin il dit "T'as d'beaux yeux tu sais" à une Michele Morgan jeune et splendide. J'aime Carné, il faut que je me refasse "Drôle de Drame" et "les Enfants du Paradis"...et "le Jour se lève aussi" tiens...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...