Jump to content

Kumiko the Treasure Hunter - David Zellner - 2014


Yatta-Man
 Share

Recommended Posts

  • 7 months later...

 

Ayant récemment appris que le film était déjà dispo en DVD et BluRay US et UK, j'ai cherché pour savoir si ça comptait arriver un jour chez nous. Vu que la réponse semble être visiblement "non", alors on s'est débrouillé.

 

Et bah c'est vraiment très bien. J'irai pas jusqu'à être débordant d'enthousiasme, genre "wouaou c'est le chef d'oeuvre de l'année", mais ouais c'est un vrai coup de coeur. Déjà c'est très bien réalisé, c'est super beau, avec des plans magnifiques, aidés par une superbe bande-son. Rinko Kikuchi (Pacific Rim...) est parfaite dans son rôle de japonaise asociale. Elle n'est pas vraiment attachante, mais on ne peut s'empêcher de ressentir une petite compassion, comme ce flic paumé qui essaie en vain de l'aider. Alors après si vous n'aimez pas trop les films "contemplatifs", passez votre chemin. Moi perso, ça ne m'a jamais gêné, je n'ai jamais regardé ma montre, et ça sied même parfaitement au propos, qui du coup, tombe rarement dans le pathos, même quand le film sombre dans un aspect plus dramatique. Le film nous fait traverser pas mal de sentiments différents et c'est assez surprenant.

 

Bref, un vrai coup de coeur, c'est très beau, et c'est vraiment regrettable que ce film ne semble intéresser aucun distributeur chez nous.

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

Passé la première partie pas très convaincante à Tokyo même, le film devient effectivement très attachant une fois arrivé au Minnesota. Comme dans Fargo, Kumiko rencontre une floppée de persos secondaires sympas et uniques et comme le dit Yatta, le film arrive à raconter une histoire qui pourrait être ultra déprimante en soi, avec des moyens assez légers. Une bonne surprise. Et c'est rigolo de voir à quel point le film des frères Coen a créé sans le vouloir une mythologie autour de l'aspect film culte entre la série dérivée et cette histoire basée sur une obscure légende urbaine.

Link to comment
Share on other sites

D'ailleurs la saison 2 de la série Fargo rend un petit clin d'oeil à "Kumiko" dans un épisode en réutilisant une musique réutilisée dans le film, issu de l'album Yamasuki, un faux groupe folklorique Japonais (qui chante en yaourt japonais) créé par le papa de Thomas Bangalter (et qui a été réédité depuis chez Finders Keepers) Yo21bS7563E

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...