Jump to content

Kilink Istanbul'da


Guest

Recommended Posts

L'ignoble Kilink débarque à Istanbul et assassine un savant pour lui voler sa formule. Son dessein: conquérir le monde (rire démoniaque d'usage). Hélas pour notre gredin, la formule s'avère incomplète. Pendant ce temps, le fils du savant, dont le coeur est pur, se voit doter de super-pouvoirs par un magicien et se transforme en un croisement de Superman et de Superargo en criant "Shazam!"(oui, comme l'autre). Dès lors, action, cascades et bastons se succéderont à un rythme trépidant. Comme le disait la caissière chinoise de mon video-club: "Aventure humour action, très bon" (même quand j'ai loué "Stalker", mais bon...).

 

 

Réalisé en 1967 par le grand Yilmaz Atadeniz, Kilink Istanbul'da est à mille lieux des pantalonnades affligeantes (mais monstrueusement jouissives) de Cetin Inanç (Réal du fameux "Dünyayi Kurtaran Adam" et ici 1er assisant réalisateur). On ne s'ennuie pas une seconde, le film tient bien la route grace au soin apporté à la technique et à la mise en scène ce qui fait oublier que de nombreux films de vacances ont du coûter plus cher que ça. On a même le sentiment de se retrouver face à un sérial américain tant la structure narrative s'en rapproche (le film se termine sur un gros "à suivre"!!!). Bref, un divertissement de bon aloi.

 

Le dvd est sorti en grèce chez Onar Films (onarfilms.com) à 1000 exemplaires. Evidemment, ça ressemble à du home-made (encodage en constant bitrate poussé au max) mais les menus sont bien foutus, il y a un sous-titrage anglais, 3 bandes annonces de bonnes qualités de "Uç dev adam", "Supermen Dönüyor" et "Super adam Istanbul'da" (ce qui laisse esperer une sortie), une galerie photo et les traditionnelles bio/filmo.

L'image est très abimée, constamment rayée mais regardable (il manque tout de même de nombreuses images mais trouver du matériel convenable sur ce film relève du miracle), le son craque beaucoup mais ça reste convenable (on entend bien les thèmes musicaux des James Bond).

Bref, un achat indispensable

Link to comment
Share on other sites

  • 14 years later...
×
×
  • Create New...