Jump to content

Conspiray de Frank Pierson (2001)


Dragonball
 Share

Recommended Posts

"Conspiracy"

 

 

 

 

En 1942, des dignitaires nazis, principalement des membres des SS et des juristes, se réunissent à Wannsee afin de savoir le sort à réserver aux juifs retenus prisonniers dans les différrents ghettos qu'ils ont mis en place dans toute l'europe.

Malgré des débats houleux entre les différents participants, la résolution de la question juive semble déjà tranché : Ce sera l'extermination !

 

Excellent film, ou plutôt téléfilm, de Frank Pierson, mettant en lumière cet événement bizarrement peu connu de la seconde guerre mondiale. Le moment précis ou une poignée de chefs militaires et de hauts fonctionnaires, suivant les directives du fuhrer, vont décider, au sein d'une résidence cossue, entre musique classique et amuses gueules raffinés, du sort de millions d'individus.

 

Ce qui marque principalement dans ce film, réalisé grâce aux très rares documents retrouvé sur cette réunion, et dont on peut sans risque affirmer qu'il a cherché à coller le plus possible à la réalité historique, c'est principalement le caractère extrement froid et bureaucratique de ces sinistres discussions.

 

Aussi, il est toujours aussi étonnant et dérangeant de voir les digintaires nazis non pas décrit comme des bêtes sauvages, mais comme des hommes extrement organisés, respectueux, jusqu'a une certaine limite, des lois (lois il est vrai qu'ils ont eux même mis en place) et discipliné.

 

Une longue partie du film est ainsi consacré aux querelles opposants les militaires, partisants dune solution radicale et les juristes ayant mis en place les lois de Nuremberg, principalement par rapport au sort à réserver aux métisses, aux juifs mariés à des allemands ou encore à ceux ayant reçu des décorations militaires, principalement lors de la première guerre mondiale. Ces scènes sont assez hallucinantes.

 

On voit aussi quelques nazis éprouver des rétisenses à entériner la décision d'exterminer des juifs. Celà provoque une réaction assez ambigue et déplaisante chez le spectateur, instinctivement à la recherche d'un échapatoir à toute l'horreur de la situation, et ammené à considérer ces nazis là un peu comme "les gentils" du film.

Une sorte de preuve que même chez les plus infames pourritures, il peut rester une trace de conscience et de morale.

 

Le role principale, celui de Reinhard Heydrich, est tenu par le très shakespirien Kenneth Branagh, qui, justement, chose un peu embétante, compose un personnage très british, léger, courtoi et un rien moqueur, attitude renforcé par une VF allant dans le même sens (Pour des films histoiriques comme celui ci, je ne pense pas que la VO soit plus pertinente que la VF, le film étant de toute façon tourné en anglais, ce qui, pour un film historique mettant en scène des allemands, est tout de même un peu une abération, enfin bon, le débat reste ouvert.).

 

Un film très intéréssant donc, à la mise en scène sobre mais éfficace (le film est un huit clos et son action se déroule principalement autours de la grande table ou débate les nazis) dont l'impact est renforcé par le générique de fin, qui nous indique les déstinés des différrents participants, dont un nombre non négligeable fut relaché après la chute du 3ème Reich faute de preuve, et dont on notera que l'un d'entre eux à même fait une brillante carrière aux USA.

 

Des dernières images qui ne font que renforcer le sentiment d'ecoeurement ressentit tout le long du film.

 

 

A voir également, sur le même sujet, "Un spécialiste - Portrait d'un criminel moderne", le film sur Adolph Eichmann, participant de cette réunions et principal organisateur de la solution finale

 

 

http://www.glowria.fr/viewTitleDetails.do?titreId=10975

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...