Jump to content

Maciste contre Zorro -Umberto Lenzi- (1961)


cyberpunk
 Share

Recommended Posts

Dans une espagne improbable (aucune nom de grande ville n'est citée) du XVIIè (d'après les costars), deux héritières s'affontent pour le royaume après la mort du roi; la brune qui est conseillée par un keum a l'air sournois c'est la méchante, la blonde a l'air éthéré c'est la gentille; la brune demande de l'aide a maciste qui justement est dans la ville d'à coté et qui ayant déjà vu "la strada" fait comme zampano un numéro de briseur de chaines; la blonde demande de l'aide a zorro sans savoir que c'est son soupirant, un poète qui reve de monter à paris pour publier son receuil et passer chez michel field a 2h du mat; l'affrontement entre les 2 mythes est grandiose, épée contre gourdin et zorro se casse la gueule dans un piège a ours (il est con ce zorro); après il y a divers péripéties où entre autres maciste est jetté dans une grotte avec un crocodile en plastoc qui n'agite que les pattes de devant et où hors champs un assistant balance de grand seaux d'eau a maciste pour montrer que le crocodile est vénère.

A la fin, s'apercevant qu'il a fait erreur, maciste s'allie a zorro pour que la blonde monte sur le trone et dans le chateau, zorro joue du fleuret et maciste de la chaine de vélo contre les méchants.

Pour conclure, maciste va dans un autre film et un autre siècle (il voyage dans le temps maciste et on sait jamais comment il fait) jouer avec ses rochers en cartons pate et zorro révèle a sa blonde son visage de poète; alan steel prete encore une fois son physique joufflu et débonnaire a maciste et zorro est interpreté par pierre brice futur "winnetou" de westerns ouest allemand; réalisé par umberto lenzi, grand artisan de la série b italiennes (ses polars sont géniaux); MACISTE CONTRE ZORRO, en voilà un film kil est bô....

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...