Jump to content

The City of Lost Souls - Takashi Miike (2000)


Cyril
 Share

Recommended Posts

[img]http://www.sancho-asia.com/miike/multimedia/city_lost_souls_affiche.jpg[/img] Syno: [i]Mafieux chinois, japonais d'origine brésilienne et yakuzas locaux tentent tant bien que mal de cohabiter dans des quartiers sans véritable identité. Au sein de tout ce petit monde, Mario (Teah, impressionant), brésilien-japonais, tente de quitter le pays avec Kei (Michelle Reis), qu'il a rencontrée un mois auparavant. S'opposent à eux Ko, le chef de la mafia chinoise, qui n'a d'yeux que pour la belle, et Fushimi, un yakuza à qui Mario et ses amis ont volé, sans le vouloir, une quantité importante de cocaïne…[/i] [img]http://www.sancho-asia.com/miike/multimedia/city_lost_souls_big_2.jpg[/img] Un "vieux" métrage de Miike que j'ai découvert ce soir, j'en avais entendu des vertes et des pas mures sur ce film qui n’était jamais cité quand on aborde l'oeuvre de Miike. Et pourtant c'est un véritable petit bijou que nous offre le prolixe réalisateur Japonais. Tout d'abord la mise en scène qui est souvent décriée par une horde de beauf abscons (j'ai des noms, mais je ne lâcherais rien) est ici absolument maîtrisée sur toute la durée, le nombre d'éclair de génie qui parcours le métrage sont nombreux et on a suffisamment d'idée dans le film pour en faire 2/3 du même style. Le scénario est assez simple sans toutefois être simpliste, on va dire que ce dernier n'est sûrement pas ce qui fait le succès, à mes yeux, du film. Il nous présente chacun des personnages assez rapidement et on est vite rentrée dans l'histoire qui n'est autre que la fuite d'un couple au beau milieu de règlement de compte mafieux. La direction des acteurs est correcte, aucun ne surjoue. Les "méchants" comme les "gentils" apparaissent parfois sous un trais caricatural, mais il s’agit plus d’accentuer le coté Comics de l'ensemble. 2/3 sfx pas toujours au top mais servant bien le propos (dont le fameux combat de coq Matrix style), des gunfight sanglant, un peu de combat au corps à corps et pas mal de bon moment jouissif. Ajoutant à tout cela un peu de grâce comme Miike sait si bien le faire + de bon passage musicaux et nous obtenons un des fleurons de sa filmo. [img]http://www.sancho-asia.com/miike/multimedia/city_lost_souls_big.jpg[/img] En parlant de sa filmo, je ne compte pas énormément de déchet, j'apprécie vraiment beaucoup son travail et j'arrive toujours à trouver 2/3 trucs qui vont me plaire même dans ces films les plus faibles. J'aime à dire que Miike est le pendant Japonais de Franco, une facilité à enchaîner les tournages, un paquet de style filmique différent abordés, des rythmes lent et posé pour la plupart de ces films, une adoration pour le ciné de "genre" (que j'aime pas ce mot) et des spectateurs qui soit peuvent aimer la filmo complète de l'auteur (même les moins accessible) ou bien la renier en bloc. Un site satellite de SanchoDoesAsia parfait pour se tenir au courrant de l'actualité de Miike http://www.sancho-asia.com/miike
Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...
Ahhhhhhhh que j'aime ce film. C'est marrant mais il passe comme très mineur dans sa filmographie alors que c'est un des plus délirant (bordel ce combat de poulet !!! C'est autre chose que gladiator). Que les films de Miike soient bons ou mauvais il reste toujours une idée géniale qui mérite de s'y intéresser. Un des meilleurs touche à tout en activité. Et son magnifique Bird People est un modèle de sobriété qui prouve que Miike sait tout faire.
Link to comment
Share on other sites

[quote="lolop4"]Ahhhhhhhh que j'aime ce film. C'est marrant mais il passe comme très mineur dans sa filmographie alors que c'est un des plus délirant (bordel ce combat de poulet !!! C'est autre chose que gladiator). Que les films de Miike soient bons ou mauvais il reste toujours une idée géniale qui mérite de s'y intéresser. Un des meilleurs touche à tout en activité. Et son magnifique Bird People est un modèle de sobriété qui prouve que Miike sait tout faire.[/quote] Dans mes bras toi !!! Vivement asiexpo que je te fasse un bécot (rohhh la rime)
Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...
 Share

×
×
  • Create New...