Aller au contenu

diebitch

Members
  • Compteur de contenus

    149
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de diebitch

  • Rang
    Bruno Mattei

Converted

  • LOCATION
    D'une autre planète

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Ah c'est celui-là avec les Jamaïquains... Mouais, ça vaut pas "Justice Sauvage" tout ça...
  2. Tout est dit. Je l'ai vu la semaine dernière, et je me suis rematé des passage en picolant avec un pote hier soir... ce film est incroyable. SPOILERS Tout a été très bien résumé dans les posts de meltingman et Haribo, pour ma part je me contenterai de dire chapeau à Gunter et à ces acteurs tous plus bons les uns que les autres. Mention spéciale à la meuf hystérique et au curé, que j'ai trouvé particulièrement habité par son rôle. Y'a un des trois psycopathes, le crétin qui dit rien et qui découpe la barbaque, qui est pas mal aussi... Même en placant seulement 10 mots dans tout le film,il
  3. A l'époque je me rapelle avoir été fasciné par la jaquette du 2 à chaque fois que je rentrais dans le videoclub, même si au final que crois que je l'ai jamais loué ... : Par contre, j'ai vu le premier récemment et je partage l'avis d'Eric. La première partie est pas mal du tout (le massacre de la famille, l'orphelinat), malheureusement tout ce côté malsain de l'histoire sera plombé par la seconde partie, qui accumule les meurtres de manière très linéaire et conventionnelle. Un psycho-killer déguisé en père Noël, voilà une idée qui avait du potentiel, le problème c'est qu'ici le tu
  4. L'histoire : Deux lesbiennes vivent coupées du monde dans une maison perdue dans les bois. C'est chez elles que le zombie venu d'ailleurs, après avoir pris apparence humaine sous la forme d'un beau jeune homme, décide de s'installer. De cette étrange colocation va naître une relation triangulaire très particulière qui va exacerber la jalousie et l'appétit sexuel de certains... Pour ma part, j'ai beaucoup aimé le film; pourtant j'avais lu pas mal de trucs négatifs à son égard. J'aime particulièrement son côté minimaliste. La psychologie des deux jeunes femmes est dévoilée petit à petit, sui
  5. Série B très sympathique qui plagie "Jaws" sans scrupules mais qui nous propose également quelques scènes très fun : la course de planches à voiles, l'hélico (cette maquette... ), le ponton, etc. La musique est bien et on s'ennuie pas. Pour ce qui est du dvd, la copie est bonne mais pas de VOST. A la limite c'est pas bien grave, ce genre de films ça prend une autre avec le doublage français... Donc "la Mort Au large", c'est bien.
  6. Je l'ai vu aujourd'hui. "Cut & Run" est pour moi une excellente série B bien rythmée avec tout ce qu'il faut : de l'action, du gore, des nichons, un viol, un pimp, de la coke et Michael Berryman. On peut toujours déplorer un petite baisse de régime en seconde partie de métrage et un final assez ridicule, mais le résultat reste très efficace. "Fuck her ! Fuck her until she screams !"
  7. C'est décidé, faut que je le revoie...
  8. Je me rapelle effectivement de ce monstre genre Yéti. J'avais commencé à le mater à l'époque et ça m'avait semblé bien nul, mais si certains peuvent m'en parler davantage...
  9. Allez hop, ce chef d'oeuvre mérite sa place ici. Je viens de tomber par hasard sur un thread où il est évoqué et du coup, je me rémémore ce film que ma mémoire avait occultée. Pourtant, quand je l'avais loué à l'époque, j'avais été fasciné par la nullité sans nom de film, dans mes souvenirs il repousse les limites celui-là... Je me souviens surtout : - du fameux filtre rouge (ahahahah) - d'une scène de cul avec une actrice immonde - de la laideur des acteurs en général - d'avoir bouffé de la musique country (avec danse à l'appui) tout le long du film. Du coup, il faut que je le revoie...
  10. SPOILERS EN MASSE Vu avant-hier et revu hier. Dejà la séquence d’ouverture est à couper le souffle, dès le départ on sait que ça va charcler sévère. S’ensuit le générique très efficace et le film commence. Plutôt fidèle à l’original dans la première partie, le réal prend beaucoup plus de liberté par la suite… Mais globalement j’ai trouvé que la plupart des modifications et des ajouts scénaristiques enrichissent le métrage,qui conserve de toute façon l’esprit du film de Craven. Je pense surtout à : - la multiplication des lieux (le cimetière auto et surtout le village, les passages dans
  11. diebitch

    Le Chat qui Fume

    Ca m'a fait la même mais le paiement a été enregistré. Vérifie en consultant ton compte.
  12. Moi le Gnarls Barlkley, je passe mon tour. Mais quand même :
  13. "Et c'est à ce moment précis que diebitch comprit enfin la signification de l'affiche..."
  14. diebitch

    Le Chat qui Fume

    Allez hop, c'est commandé.
×
×
  • Créer...