Jump to content

Benj

Modérateur
  • Posts

    10,564
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Benj last won the day on July 27

Benj had the most liked content!

About Benj

  • Birthday 09/22/1980

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Benj's Achievements

Tsui Hark

Tsui Hark (6/6)

3

Reputation

  1. J'ai pas tout compris mais j'ai bien aimé. De toute façon John Goodman chez les Coen c'est toujours le top, même qu'il vole la vedette à Turturro selon moi. Il y a sans doute plein d'explications à ce qu'il se passe sur l'écran, j'en ai lu et entendu plusieurs, mais je crois que je préfère avoir ma propre idée.
  2. Je ne l'avais jamais vu, juste quelque bout ici et là, j'avais préféré rester loin du buzz de l'époque. Alors oui le scénar est un peu mince et est prétexte à des scènes de bastonnades qui arrivent comme un cheveux sur la soupe. Mais après pourquoi pas, c'est pas nouveau. Les sus citées bastons sont chouettes, y a de l'impact et les chorégraphies sont discrètes. Le cast est cool, Jaa n'a pas un charisme de malade mais il envoie le bois. La fille est insupportable, heureusement qu'on ne la voit pas trop. J'ai bien aimé mais c'est sans plus. L'inconvénient de le découvrir maintenant c'est de se rendre compte que depuis beaucoup d'autre film ont pompé Ong Bak et de ne plus avoir la surprise des performances. Je me demande quand même à quoi ressemblait la version non occidentalisée. D'ailleurs dans le DVD il y a le clip de Tragédie (featuring un rappeur qui n'a fait que ce titre dans sa vie) qui est réalisé par Olivier Megaton, et c'est de la merde avec son idée de gogols d'opposer les deux RNB à Jaa sur un ring. Si j'ai bien compris celui a voir c'est le 2 mais pas le 3 ?
  3. Ça m'a presque donné envie de le voir.
  4. Premier film du trio Adkins / Johnson / Stu Small (le scénariste). Et ils m'ont habitué à mieux, Avengement étant leur chef d’œuvre, et les 2 The Debt Collector sont de très bon buddy movies. Là c'est un peu moyen. Les combats manquent un peu de punch, sont trop chorégraphiés et se ressemblent tous. Et y a pas une scène d'action qui ressort du lot. Je vois bien la volonté du trio de toujours vouloir que leur perso principal ne soit pas trop lisse, mais là on a du mal à s'attacher à lui. Après il y a une galerie de seconds couteaux assez gratinée, le meilleur étant l'écossais énorme avec sa hache qui tue les gens en mode furie. MJW me laisse de plus en plus perplexe, il a l'air fatigué de soulever la cuisse.
  5. J'ai beaucoup aimé. Alors peut être qu'il y a 10-15 minutes en trop mais au final ça passe quand même très bien. Je préfère cette vision plus adulte de la vie que celui de Miyazaki, histoire de faire une comparaison de merde. Graphiquement aussi, le coté plus réaliste m'enchante bien plus. Quand on regarde le CV d'Okiura on voit qu'il a bossé sur pas mal de projets importants, et ça serait dommage de passer à coté du film.
  6. Pour un type qui avait pondu le magistrale Sideways c'est quand même la déception. Sans doute que le sujet est trop grand pour Payne. Ça pose des tas de questions qui resteront sans réponses, ou alors pas forcément très bien solutionnées. Le problème vient du fait qu'on assiste à un sujet important via les yeux d'un personnage et que sa solution devient, entre guillemets, celle qui serait la mieux. (qui a raison entre vivre en autarcie avec d'autres beaufs, ou vivre en autarcie avec des zadistes qui pensent avoir tout compris du monde ?) Du coup le film n'est pas très objectif alors que le sujet concerne un peu tout le monde. Sinon Paul Giamatti était le premier choix du réal et je pense que ça aurait été vachement plus sympa, Matt Damon est toujours aussi fadasse. Kristen Wiig fait un passage éclair et c'est dommage, et y a Udo Kier en vieux blasé et ça c'est bien. Et pour une fois Waltz ne fait pas du Waltz. Mais c'est Hong Chau qui éclate tout le cast par son interprétation.
  7. Le trailer ne mentait pas, c'est bien de la merde. Kate se prend pour Charlize dans ses pires films et ça donne un truc indigent, avec un concept périmé, des bastons nulles et un twist qui pue de la gueule. Après y a Jai Courtney donc déjà c'était un signe. Amazon Studio rattrape enfin Netflix Studio.
  8. Je suis pas loin d'avoir trouvé ça insupportable. Le coté slapstick ça me gave, ce n'est pas mon délire et j'ai trouvé ça ultra forcé. Je pige l'intention cartoon live, mais je ne vois que la grimace pour la grimace. Et j'ai zéro amour pour les 2 interprètes, et je me demande ce que ça aurait donné avec un vrai pro de la gaudriole comme Jim Carrey. Sinon le reste est ok, même l'esthétique rétro creepy je l'ai trouvé fade. A la limite je fous Christopher Walken dans la petite liste des trucs intéressants mais pareil je n'ai pas pu m'empêcher de voir "on va foutre Walken en dératiseur et il va faire du Walken".
  9. Ecstasy & Me - Hedy Lamarr Autobiographie de l'actrice. C'était très sympa au début, l'Autriche, le film dans lequel on voit son boul' en autriche, le débarquement au US, les premiers films au US et les deal avec le boss de la MGM, ses mariages foireux... Puis après ça part en confessions sur comment elle voit la vie, les hommes, le cul, etc... et ça devient chiant. Et pas de passages concernant son implication dans ce qui sera les prémices du WIFI, juste une postface de Charles Villalon. En même temps le livre a été écrit dans les 60-70's. La quatrième de couverture s'enflamme très vite en la décrivant comme la première actrice X, ses problèmes avec la chirurgie, sa déchéance... ça fait vraiment magazine people de chiotte.
  10. Le 4K sort en octobre au US.
  11. Ouais le cinéma français de genre est mort !!!!
  12. Revu hier sur Prime avec ma zouz et ça n'a pas vieilli d'un poil. Allez peut être 2-3 SFX dans le coin mais c'est tout. L'humour n'a pas bougé et j'ai halluciné de voir Gomez tout le temps excité par Morticia, j'avais oublié ce truc et était complètement passé à coté adolescent. Comme quoi on peut foutre des gros queutard à l'écran et que ça passe crème. Pareil pour la scène du spectacle d'enfants ultra saignante, moi j'allais voir ça à 12 ans et ça ne m'a pas traumatisé. Christopher Lloyd quel palmarès quand même. Il doit être en HD sur Prime mais c'est pas la folie non plus, une petite remasterisation ne lui ferait pas de mal. Mais je m'en vais quérir les BR tout de même vu que je n'ai plus aucun souvenir du 2. Ce qui est triste c'est qu'aucun support ne possède de making-of ou autre alors qu'il y aurait tant à dire sur le film.
  13. Je crois que c'est mon préféré des 3. Dès le premier je kiffais le personnage de Milo, et c'était surtout grâce à Zlatko Buric, j'étais heureux de le voir dans le 2 et j'étais encore plus heureux qu'il ai son épisode. Et comme le 1 il y a une nette progression vers le chaos. La scène de boucherie m'a achevé, je la met à coté de la scène du 1 avec le junkie qui se suicide. Et quel plaisir de retrouver Radovan le charcutier mi-ange mi-démon. Puis c'est jamais beau, Mohammed et les Albanais sont flippants. Bon je rêve d'un épisode finale avec la réunion de Frank, Tonny et Milo mais bon c'est bien de les laisser vivre leur vie aussi. Sinon les titres des films en FR c'est n'importe quoi, le 2 c'est Du Sang Sur Les Mains, alors que Tonny ne crève personne, et le 3 c'est L'Ange De La Mort, bon celui là à la limite je veux bien. J'ai enchainé avec le docu Gambler présent dans le coffret. Sympa mais assez anecdotique, on voit surtout que Refn dans la vie privée à l'air d'être un gros connard quand ça va trop loin. Mais en même temps il a eu du flair et a bien mené sa barque jusqu'à aujourd'hui. Après je trouve toujours qu'il est surcoté à mort.
  14. C'est celui que j'aime le moins. Il n'est pas mauvais, ça reste toujours du très bon, Mads tient son rôle à la perfection et il y a 3000 gueules cassées dans le film (Kurt le con). Mais je crois que j'aime bien les films à progression, là Tonny est un loser et il le restera, et la fin m'a déçu un peu car je l'ai trouvé un peu trop gentille Et à part la scène avec les 2 putes y a pas de scène vraiment tendues, mais pareil est ce que je voulais absolument de la scène violente à chaque film...
  15. J'aime bien celui là. Peut être parce que finalement il est assez classique dans sa forme. La descente en enfer de Frank (même si il y est déjà en vrai) est plus linéaire. Puis ça pose des trucs ici et là sans finalement aller jusqu'au bout, comme la relation avec sa meuf/pute, les condés, etc... Techniquement ça tient encore la route.
×
×
  • Create New...