Jump to content

Donjons & Dragons, la puissance suprême - Gerry Lively 2006


alfie
 Share

Recommended Posts

Damodar, transformé en mort vivant pendant cent ans, arrive à s'emparer du Globe noir, source des quatre éléments fondateurs : l'eau, la terre, le vent et le feu. Il se libère de sa malédiction et possède désormais le pouvoir absolu. Il n'a plus qu'un but : se venger du royaume d'Ismir. Pour y arriver, il veut réveiller le Dragon noir. Le roi Galtar, sur les conseils de son mage Oberon, confie au jeune guerrier Berek la mission d'enquêter sur cette menace. Aidé de son amie Melora, qui possède des dons de magicienne, Berek arrive à découvrir l'identité de Damodar ainsi que ses sinistres projets. Le roi lui demande alors de réunir un groupe d'aventuriers...

 

aKJOgUuh0Oc

 

Bon c'est clairement mieux que l'indéfendable premier volet fait n'importe comment.

 

Malgré un faible budget, la direction artistique tient la route avec notamment une 3D très correcte pour le budget (15 malheureux millions) et l'époque.

 

C'est un peu neuneu par moment (les enigmes faisandées, les dialogues cryptiques à base de "tu sauras le moment venu" ont le don de m'agacer en général, alors qu'il serait plus simple de dire directement au héros "trouve la foi en toi", ça ferait gagner du temps à tout le monde.)

 

Soyons honnête, ça ressemble globalement à un téléfilm de luxe (ce qu'il est à la base en fait), ça manque copieusement de souffle et d'épique mais on suit ça avec indulgence et plaisir après une première demi heure poussive. On se croirait revenu dans l'Italie des 80's et ça c'est bien.

 

Bruce Payne est

 

On se dit qu'avec un poil plus de moyens et un scénar plus soigné, on pourrait obtenir un bon film.

 

Une suite est en pré-production.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...