Jump to content

alfie

Membre ZoneBis
  • Posts

    3,292
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by alfie

  1. CZzjzGcTcAg Le 23 décembre en France.
  2. L'affiche, on dirait la dernière case d'un comic strip de Roger 1er Degré par Benj.
  3. Ils ont trafiqué les plans pour qu'elle se rapproche de son allure dans le 8 (un peu plus vieille et empâtée). Ils ont aussi changé son costume, sa coiffure et ses bijoux, et utilisé une doublure pour son corps dans certains plans.
  4. Grosse erreur d'avoir remonté le film en ce sens, c'était tellement une bonne idée. Faire des films qui plaisent au public, c'est la qualité et le défaut de Lacheau.
  5. Guillaume Canet en Astérix et Gilles Lelouche en Obélix.
  6. Une critique mitigée mais qui va donner encore plus envie au Patron.
  7. RKgexWpsREU Clinton qui insistait comme un gros lourd pour pouvoir rencontrer Anna Nicole Smith.
  8. Nouvelle production Blumhouse co-écrite et réalisée par Christopher Landon (Happy Birthdead 1 et 2). Le film est co-écrit par Michael Kennedy, jusqu'à présent animateur d'un podcast pour Blumhouse. Après avoir échangé son corps avec celui d'un dangereux tueur en série, une adolescente découvre qu'elle a moins de 24 heures avant que le changement ne devienne permanent. Vince Vaughn interprétera le tueur et l'adolescente tandis que Kathryn Newton jouera l'adolescente et le tueur.
  9. C'est simplement que ça l'emmerde de réaliser des films. Elle y a été poussée par sa productrice pour son premier film mais s'est reposée sur ses techniciens. L'exception Culturelle. J'ai appris pas mal de choses sur sa carrière d'auteur dans cette longue interview. ça dure 1h20 mais ça passe bien en plusieurs fois si on mange en même temps. -z-k3ren8DA
  10. "Dis-donc, gros tas de réglisse ! Quand j'aurai besoin du pot de chambre, tu sortiras de sous le lit !"
  11. Un film de dimanche pluvieux dont un plan traumatisant m'a sorti de la torpeur :
  12. Le réalisateur vient d'annoncer que suite aux nombreuses critiques, le design du personnage allait être altéré.
  13. Ah ben le film est encore plus con.
  14. Nicky Larson par Philippe Lachau. Vous voilà prévenus. Pas de tromperie sur la marchandise, le cahier des charges est respecté de AB à XYZ. Je ne peux pas reprocher à un auteur de s'être approprié une oeuvre ni d'assumer des clins d'oeil parfois trop appuyés (et les jeux de mots foireux qui peuvent les accompagner) tant je suis convaincu de la sincérité de la démarche. J'ai plus souri que ri mais le divertissement promis est là. Elodie Fontan et Didier Bourdon tirent plutôt bien leur épingle du jeu.
  15. 8IUC4Sb7hKY Raconté du point de vue de nos deux héros isolés et structuré en séries de flashbacks au moment des meurtres, le film relègue les autres personnages au rang de quasi-figurants prêts à se faire trucider. Même pour un slasher, cette absence de présence reste remarquable. Autre hommage (involontaire ?) au slasher, la seule "vedette" du film, Alyson Hannigan, est présente tout le long mais le subterfuge ne trompe personne : Accrochée au téléphone dans sa supérette, elle a probablement enregistré toutes ses scènes en une journée. Cependant, contrairement au parti-pris aberrant de ses aînés comme The Final Girls et Happy Birthdead, You Might Be The Killer n'édulcore pas ses scènes de meurtres ! On est dans du gore standard, pas cra-cra comme Saw ou Hostel mais l'amateur de slasher y trouvera son compte. La structure en flashbacks permet d'aborder le slasher d'une manière originale et dynamique. On peut regretter une absence d'implication émotionnelle (pas loin de la sociopathie pour certains personnages) au profit du gag et de l'efficacité mais il s'agit globalement d'une plaisante comédie noire.
  16. Spéciale AB Productions : bHWsXptYXFI 407gW_ENCkM J3DTuvuu0Co 4y_xzx8EiiY
×
×
  • Create New...