Jump to content

Suture - Scott McGehee et David Siegel (1993)


Nice Panda

Recommended Posts

 

Un homme riche et antipathique, suspecté de meurtre, tente de prendre l'identité de son frère, pauvre et bon. Mais son plan échoue et c'est son frère qui, devenu amnesique, prendra son identité.

 

Le résumé ci-dessus laisse penser à un suspense de bas échelle, ce qui n'est que partiellement exact dans la mesure où les réalisateurs, plutôt qu'enquiller sur un polar classique, choisissent dès le début la carte du bizarre : l'un des deux frères étant noir (Dennis Haysbert, futur David Palmer de 24) et l'autre blanc (alors que les deux, supposément sosies, sont vus comme tels par tout le monde ainsi qu'eux-mêmes).

Ce qui les intéresse étant, du coup, plus les questions d'identité, de psyché et de perception de soi que l'enquête proprement dite.

Ton qui constitue à la fois la qualité et la limite du film.

 

L'originalité de l'ambiance (magnifique noir et blanc, mise en scène posée, atmosphère par instants quasi-onirique) démarquant l'ensemble du tout-venant des thrillers indés et faisant penser à quelque chose à mi-chemin entre Lynch et le Nolan de Memento.

 

Après, faut aussi avouer que c'est pas non plus toujours très palpitant et les auteurs ont un peu/beaucoup tendance à se regarder filmer, livrant au final un produit cérébral manquant cruellement d'émotion.

 

Mais la tentative vaut quand même le coup d'être signalée...

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...