Jump to content

Once Upon a Time in Shangaï (2014) - Wong Ching-Po


Postscriptom
 Share

Recommended Posts

Un remake moderne de A BOXER FROM SHANTUNG de Chang Cheh, mais aussi de DISCIPLES OF SHAOLIN du même avec Fu Sheng (le sujet est similaire mais pas seulement, j'y reviens...) qui reprend globalement l'histoire de ce jeune paysan naïf qui débarque dans la grande ville pour y faire fortune, mais que sa connaissance des arts martiaux va finir par perdre...

 

Bref pourquoi pas, mais le tout est fait avec un côté esthétique très froid et une mise en scène certes très réussie mais qui tiennent le spectateur un peu à distance, exactement comme dans le récent RIGOR MORTIS qui rendait hommage aux ghost kung-fu comedies en ré-employant d'anciennes gloires (ici Samo Hung et même Chen Kwan-Taï, héros du film original).

 

N'oublions pas des choix esthétiques très marqués qui frisent carrément le contresens, le film étant en noir et blanc hormis certains objet ou habits, la photographie ne revenant en couleurs que lors du combat final, exactement l'inverse (!) de DISCIPLES OF SHAOLIN qui passait au noir et blanc pour symboliser la dure réalité du kung-fu et l'approche de la mort (je ne pense pas que ce soit un hasard, dans une courte scène on retrouve même une montre à gousset qui rappelle celle que maniait Fu Sheng...).

 

Heureusement cependant que les combats assurent le spectacle, superbement mis en scène et montés, bref à voir malgré tout pour les amateurs mais on reste un peu dubitatif devant le résultat global, certes respectueux du matériau original mais un peu trop théorique (intello ?) pour emballer le spectateur...

 

 

lvkTvaXYvL8

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...