Jump to content

Voyage autour d'une étoile (1906) de Gaston Velle


fantomas 2
 Share

Recommended Posts

Je vous vois d'ici vous marrer...

Y'a que le vieux Fantô pour nous dégotter des antiquités pareilles...

Il n'empêche, ce film de Gaston Velle, un des principaux rivaux de Georges Méliès avec Segundo de Chomon, est un ancêtre de la Science Fiction cinématographique, puisque vieux d'un siècle - à quelques mois près.

Et il possède le même charme que les films de Méliès: aucune rigueur scientifique ici: les étoiles ont des têtes de femmes, une lointaine planète est peuplée d'aguichantes créatures en costume de bain 1900, et notre astronaute amateur voyage vers cet astre idyllique dans... une bulle de savon géante, une idée que la NASA, j'en ai l'intime conviction, n'a pas encore explorée...

Et bien que cette petite merveille ne dure que... 6 mins et quelques secondes, qu'on ne s'y trompe pas, c'est en quelque sorte une superproduction pour l'époque, les truquages y ont la spontanéité et la créativité qui font souvent défaut à bien des productions actuelles.

C'est dans le cadre de l'excellente émission de CinéCinémas Classic, "Retour de flamme", que l'on peut découvrir actuellement cet ancêtre du film de genre français. Curiosité: le même programme présente une autre version de "Voyage autour d'une étoile", d'une durée légèrement inférieure, et datant de la même année 1906.

Selon le présentateur, cette autre version aurait été également réalisée par Gaston Velle, cette fois pour les "projections à domicile", si j'ai bien compris; on nous dit que cette version, qui suit le scénario de la première, est "légèrement différente".

En fait, elle est totalement différente: ni les acteurs, ni les décors ne sont les mêmes. Au point que je me demande s'il ne s'agit pas d'une identification erronée... et si cet autre "Voyage autour d'une étoile" est bien de Gaston Velle. A l'époque, les premiers cinéastes (en-dehors de Georges Méliès qui était avant tout un créateur et n'avait besoin de personne pour nourrir son inspiration) se copiaient allègrement les uns les autres, et c'est ainsi qu'on connaît plusieurs "Voyage dans la Lune" inspirés par celui du réalisateur français.

Et puis, "cinéma à domicile", je ne vois pas bien ce que çà pouvait représenter en 1906... Par ailleurs, je comprends encore moins la nécessité de créer de toutes prièces une seconde version du même film, la différence de durée est minime, il suffisait de couper deux ou trois minutes de la première version, ce qui était parfaitement faisable, pour obtenir un film "court" compréhensible et satisfaisant...

Alors... deuxième essai de Gaston Velle la même année, ou imitation créée par un autre cinéaste ? je pose la question, d'autant que je n'ai trouvé nulle part mention de cette seconde version, qui je le répète est (en dépit de son scénario quasi-semblable) un film totalement différent !!!

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...