Jump to content

Par-delà les nuages - Michelangelo Antonioni (1995)


Nicolas
 Share

Recommended Posts

 

Muni de son appareil photo, un réalisateur part en repérage pour un film. Dans sa tête s'esquissent des histoires d'amour.

 

Houlala.

Rappellons quand même qu'Antonioni était bien diminué quand il a fait ce film (il me semble qu'il était muet et paralysé... on n'est pas passé trop loin du syndrôme du réalisateur aveugle comme chez Woody Allen!) mais en même temps le film traite de la difficulté de communiquer, donc il savait de quoi il parlait -façon de parler!-, on ne peut pas lui reprocher!

 

Bon il faut savoir aussi qu'il s'est fait aider de Wim Wenders qui a "assuré" les transitions entre les sketches... je ne sais pas si c'était une bonne idée... alors evidemment tout le monde est content d'être dans un film d'Antonioni et joue avec le regard concerné des grands jours, de Sophie Marceau à John Malkovich en passant par Irène Jacob et Fanny Ardant. Antonioni sur le CV ca en jette pour une fille qui a du chien. (sans David Spade)

 

Le film exalte de grands moments de sensualité assez réussis, et l'ensemble s'avère assez fragile à défaut de vraiment convaincre, tant et si bien qu'il est difficile d'être trop sévère avec le résultat final qui n'est quand même pas franchement reluisant, à part peut-être pour un rédacteur de Télérama, qui sans nulle doute, se sentira submergé.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...