Jump to content

Anaconda 3 : Offspring - Don FauntLeRoy (2008)


Steve
 Share

Recommended Posts

Sony have commissioned a further two sequels to Luis Llosa's “Anaconda” – sans the original’s all-star cast. You’ll never guess who’ll be doing battle with the giant snake this time?

 

None other than ‘The Hoff’!

 

Yep, David Hasselhoff’s on River-Watch for the Don E. FauntLeRoy (“Urban Justice”; cinematographer on "Jeepers Creepers 2") directed sequels – both filming back to back. He’s joined by Crystal Allen (“Maid in Manhattan”), John Rhys Davies (“Lord of the Rings”) and Zoltan Butuc (“Funny Money”).

 

Ol’ fluffy chest plays a mercenary-for-hire who accepts a mission from a billionaire to capture a dangerous snake that could possibly help cure a terminal illness. I assume the rest of the bunch play, well, food?

 

The films – the first being titled “Anaconda 3 : The Offspring” - will be shot in – of course – Romania. It’s planned that they’ll premiere on the Sci Fi Channel before hitting DVD.

 

Ah, who says The Hoff’s over?

 

source : moviehole

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

Je viens de récupérer un enregistrement de la diffusion sur Sci-Fi et en un mot c'est abominable. Une repompe de Predator qui n'arrive pas à la cheville de Robowar (la première partie m'a d'ailleurs énormément fait penser à Virus Cannibale, en nul évidemment). Une suite directe du second volet ou ici des scientifiques étudient les bienfaits de l'orchidée rouge sur les anacondas qui réagissent positivement au sérum, contrairement aux humains sur lesquels les tests ne sont pas encore concluants. Le serpent devenu super-serpent s'échappe, on envoie des guignols lui kicker la tronche et blablabla...

 

Les deux premiers n'étaient pas exempts d'incohérences, mais sous leurs airs de films popcorn se cachaient des films d'aventure généreux et bien foutus (si si, surtout le second volet tant décrié malgré son scénario très malin). Ici c'est juste du n'importe quoi prétexte à sortir les mitraillettes.

 

Exit Jon Voight l'incroyable mercenaire du premier volet, bonjour David Hasselhof qui est bien le seul à apporter un brin de panache à l'entreprise, c'est dire le niveau.

Exit la jungle et son milieu aquatique hostile et bienvenue dans les verdoyantes forets roumaines (que la bestiole fasse 20 mètres ne me dérange pas, ça reste dans le domaine du fantasme envisageable, mais que ça se passe au moins dans la flotte bordel, sinon autant faire un remake de Jaws en plein Paris).

Exit les chouettes animatroniques du premier, bonjour le bel étron indigne du pire des Nu Image.

Exit les beaux scopes et vive la DV pourrie (c'est au moins aussi laid qu'un Pterodactyl).

Je veux bien que ce soit un micro budget mais ce genre de produit dont la réalisation se limite à remplir un cahier des charges sans la moindre idée originale, ça me fout le cafard.

 

Par contre qu'est que c'est gore L'étron prend un malin plaisir à décapiter ses victimes et les embrocher à l'aide de sa queue en forme de machette Un festival de corps démembrés. C'est déjà ça de pris surtout que l'action est quasi non stop...faut juste aimer voir des intermittents du spectacle pourchasser une méga merde dans une foret moche pendant 1h30 (sans compter l'usine désaffectée lieu incontournable de ce genre de production).

Je suis tristesse.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...