Jump to content

Brothers & Sisters - Ken Olin (2006-2007 -...)


Superwonderscope
 Share

Recommended Posts

ABC a produit cette série créée co-produite par ken Olin (Croc Blanc 2, Phenomenon 2) dont i la réalisé près de 7 épisodes jusque là.

 

 

Calista Flockhart joue le role de Kitty, une jeune femme Republicaine, animatrice d'un talk show radio à NYC. On lui offre un talk show à la TV sur L.A et elle profite de la situation pour voir sa famille. Son père (Tom Skeritt), sa mère (Nora- Sally Field) et ses 4 autres frères et soeurs. Ouvertement en froid avec sa mère sur ses points de vue politiques avec sa mère, elle doit aussi faire face à son jeunf rère Justin qu'elle a encouragé à s'engager pour la guerre en Irak. La mort du père va plonger la famille à la fois dans le désarroi, le règlement de comptes, les mensonges et autres ombres qui planent sur l'entreprise familiale.

 

 

Point de départ qui ressemble furieusement à Six Feet Under pour le premier épisode (la mort du père au premier épisode qui provoque tout, l'entreprise familiale à sauver, le papa qui a eu des relations hors mariage, le gay qui a des problemes relationnels, sans parler de quelques rebondissements et, hasard, Rachel Griffiths qui joue dans les deux séries). ..

 

Mais le regard parfois impertinent et piquant de Six feet Under est un peu perdu au profit d'un drame familial qui a tout d'un Dynasty 2e siècle. Avec ses enjeux propres au 21e siècle, l'emprise du réel (la guerre en Irak, les valeurs conservatrices en déclin, le sexe, le gay de service, le noir de service, il n'y a pas encore d'asiat de service,...) mais les coucheries restent les mêmes, les affaires de fric aussi, les coups bas tout pareil.

 

Les deux premiers épisodes sont très planplan (voir elimite ennyeux) et c'est saly Field qui tire son épingle du jeu, dotée de dialogues parfois acérés; Calista Flockhart brille aussi dans son roel de bushiste envers et contre tout, consciente du décalage mais qui défend ardemment ses valeurs. Surtout en couchant avec un démocrate (hahaha).

 

Les meilleures scènes sont sans doute entre Kitty et Nora qui s'envoient des répliques conglantes dans la tete, mais qui ne les empechent pas de s'apprécier (quoique).

 

Ca fait très Six feet Under dégradé pour public familial, mais ABC étant détenu par Disney, il ne faut pas espérer grand chose d'autre. Cela tient surtout aux acteurs à quelques situations assez droles à partir du 3e épisode...mais bon, rien de bien nouveau.

 

Le tout est créé par Greg Berlanti (le productuer de Dirty sexy Money et The Broken hearts club) et on y croise aussi par épisode plus ou moins recurrents Rob Lowe, Treat Williams Peter Coyote, Michael Nouri, Margot Kidder, Chevy Chase, Danny Glover... des vieilles gloires pas chères, quoi .

 

je ne suis pas vraiment convaincu par le début, ni n'ai pas vraiment envie de voir la suite...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...