Jump to content

Tarantula - Jack Arnold (1955)


NickLezob
 Share

Recommended Posts

 

Dans le désert d'Arizona, des scientifique mettent au point une formule pour mettre fin aux problemes de nutrition dans le monde (parce qu'en l'an 2000 il y aura 3,6 milliards d'hommes qu'ils disent). Mais la formule est très instable, l'expérience tourne mal, le labo est détruit et une tarantule qui ne cesse de grandir s'en échappe. Elle devient si balaise que les fermiers du coins ne retrouvent de leurs vaches que le squelette....

 

zJKJ_7LszU0&hl

 

Un des tous premiers films fantastiques que j'ai découvert tout petit grace à Mr Eddy Mitchell en seconde partie de La dernière séance. J'en ai toujours gardé un grand souvenir et c'est sûrement de là que vient mon obsession pour les grosses bêbêtes. Eddy avait sorti concernant les fx qu'ils avaient placé des loupes devant la tarentule pour en donner l'illusion de grandeur. C'est surement vrai pour les scènes de labo mais moi après j'étais persuadé qu'ils avaient foutu des loupes gigantesques dans le désert, et fallait vraiment qu'elles soient balaises pour donner l'impression d'une araignée de 30 mètres.

Sinon j'apprécie toujours autant, un peu bavard mais jamais chiant. J'aime bien le personnage principal, un petit médecin de campagne qui fume des cigarettes parce que c'est cool, il a des épaulettes extra maousses, c'est lui qui résout les mystères d'acromégalie éclair et donne l'ordre aux flics de faire appel à l'armée. Il sait tout faire cet homme là. Puis il y a un cochon d'Inde géant. Et de chouettes maquillages (ces gros malins de scientifiques se sont injecté la formule et vla le résultat).

 

 

CLint Eastwood non crédité au générique

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
 Share

×
×
  • Create New...