Jump to content

Diamants sur canapé - Blake Edwards - 1961


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Dans la série, je révise mes classiques, Breakfast at Tiffany's : Edwards + Hepburn, why not ?

 

A peine arrivée dans son nouvel appartement, Paul Varak, un jeune écrivain, tombe nez à nez avec le pétillante et insaisissable Holly Golightly, jeune célibataire (?) vivant à un tempo déglingué, multipliant les party avant de s'y enfuir. Comme son chat "sans nom", elle semble sauter partout et s'en accommode. Mais le destin ne va t-il pas les unir ?

 

Enormement aimé la première partie, pas hilarante, mais pleine de drôlerie : magnifique chat magnifique Dorothy Whitney (la connasse est formidable !), magnifique, que dis-je, immense Audrey : vénale mais croustillante, électron libre et puce rêveuse, il est là le joyaux du film.

 

La deuxième partie

après le départ du Texan

m'a fait complétement DÉCROCHÉ sans doute parce que j'ai eu l'impression que le ressort dramatique du film (le passé de Holly) était déjà exploité. Pour le reste, la romance (attendue) et le coup du mafieux, mouais bon. J'adore la scène où Paul et Holly font leur course à Tiffany avec 10 dollars en poche pareil pour les scènes dans le magasin, à l'alchimie fantastique ! Et ce final sous la pluie, joli joli.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...