Jump to content

Patrick Still Lives - Mario Landi - 1980


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Bon ben c'est complétement à chier.

Plutôt que nous servir un plagiat direct du premier film (vraiment réussi au demeurant), voilà que les ritals essaye de faire passer la pilule via une suite...qui n'en ai pas une. Entre l'Australie et l'Italie, la route est longue...

 

Patrick plonge dans un coma irréversible le jour ou il se prend une bouteille sur la tête (il faut le voir pour le croire !!!!) et se fait du coup bichonner par son savant fou de Papa dans un grand château bientôt rempli à rabord de victimes potentielles. Histoire de conserver un semblant de continuité avec le premier opus, le Patrick italien terrorise également son entourage avec ses pouvoirs malfaisants...

 

Il faut attendre une heure avant que le film se réveille un peu, avec une cascade de meurtres super craspecs qui sauve à peine le film du ratage total : citons pour mémoire une décapitation via la vitre d'une voiture, une pendaison par crochet, un ébouillantage, et clou du spectacle un tisonnier transperçant le vagin d'une gueularde avant de lui ressortir par la bouche, le tout avec des gros plans évoquant un meurtre similaire dans le Giallo a Venizia du même Landi. Les vagins en morceaux, toute une histoire...

 

A côté de ça rien à sauver, tout est moche, tout le monde joue mal, les fx sont hasardeux (les éclairages verdâtres et les inserts des yeux de Patrick ), l'érotisme est vain ("oh, et si je me m'étais nue ?"), la musique est atroce et c'est chiant comme la mort. Poubelle.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...