Jump to content

Story of Joanna - Gerard Damiano - 1975


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Bon ben encore une fois, une très bonne découverte. C'est d'ailleurs fort dommage que Wild Side ne le sorte pas pour le moment, car le film mériterait amplement qu'on le redécouvre dans des conditions optimales (en l'occurrence, pas sur un rip de vhs pourrie). Enfin bon, si c'est tellement mieux de sortir des titres mineurs...

 

Jason meurt à petit feu du cancer. Gentleman étonnement riche, il invite Joanna dans sa belle demeure et lui propose un marché : pendant plusieurs jours, elle lui appartiendra corps et âme...

 

Tout comme pour l'exploration de la débauche dans Devil in Miss Jones, Damiano ne va pas bien loin (un gang bang dans le salon, quelques coups de fouets...), mais il le fait très très bien. Jamie Gillis est fascinant en châtelain dépravé et maladif (et bisexuel : Damiano ne se privant pas de filmer une fellation homosexuelle de manière tout à fait naturelle !) , et Teri Hall imprègne l'écran de ses regards innocents, même si tout comme Georgina Spevlin, elle n'a rien d'un canon de beauté.

Damiano a tout de même l'art de transcender ça, de ne jamais tomber dans une routine symptomatique du genre (une scène de danse superbe et impromptue, une scène d'amour en très gros plan absolument divine) et de jouer sur une ambiance romantique et désespérée du meilleur effet. La musique est splendide d'ailleurs.

 

Allez cadeau, les deux affiches du film dont celle (incroyable) de l'édition Scherzo

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...