Jump to content

After.life - Agnieszka Wojtowicz-Vosloo (2009)


Ekynox
 Share

Recommended Posts

Anna ( Ricci ) est victime d’un accident de la route. Elle se réveille dans les griffes de Deacon, un thanatopracteur ( Neeson ), qui lui explique qu’elle est morte et la retient prisonnière, tandis que le petit ami d’Anna est à sa recherche. Suspense : est-ce un film fantastique ou un pur thriller dimanche soir ?

 

Je me suis fait chier. Bien que le développement d'une relation thanatologue et "client" soit une idée intéressante, y a pas à dire, le traitement qui lui est réservée tombe drôlement à plat. Le film ne repose que sur cette ambiguité thriller/fantastique qui en bout de ligne n'amène pas vraiment de réponses. Le "tout ça pour ça" est de mise. Pour meubler tout ça, on nous passes quelques petites réflexions de salon sur la mort et le sens à la vie. Il y a Liam Neeson qui est aussi expressif qu'un de ses cadavres, Justin Long qui s'énerve et chigne comme une gamine et une Christina Ricci blafarde qui se balade à poil. Reste de beaux plans parsemés ici et là. Disons qu'en finalité, ça m'a surtout donné le goût de revoir Aftermath et Beyond the darkness.

 

4GpWPndjExE

 

 

Pour le fun:

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...