Jump to content

Crazy Heart - Scott Cooper (2009) avec Jeff "Dieu" Bridges


Benj
 Share

Recommended Posts

A 57 ans, Bad Blake, chanteur de country, vit toujours sur la route, jouant des vieux hits dans des bars de troisième zone et des salles de bowling. Ce qui lui reste de célébrité disparaît peu à peu. Le mieux qu'il puisse espérer aujourd'hui, c'est de faire la première partie de Tommy Sweet, qui fut son jeune protégé et à qui il a tout appris.

De petit concert en petit concert, la route de Bad suit son cours, jusqu'au soir où il fait la rencontre de Jean, journaliste locale. Bad s'attache plus que d'habitude. Même s'il ne fait aucune promesse, et que Jean, mère divorcée, sait qu'elle n'a rien à attendre de lui, ils reviennent sans cesse dans les bras l'un de l'autre.

Mais Bad, à peine capable de garder la tête hors de l'eau, est-il capable de s'occuper de qui que ce soit d'autre que lui ?

Y0349E7kFEM

 

Et bien c'était pas si mal finalement, parce que film à Oscar + pseudo biopic ça fout un peu la pétoche quand même.

Mais bon, l'histoire est légèrement conventionnelle, le dernier tiers quelque peu prévisible mais avant cela on aime suivre ce vieux cowboy alcoolique bedonnant dans ses aventures pitoyables. Jeff fait encore du bon taff, j'ai pas arrêter de penser à Charles Bukowski en regardant le film tellement ça pue la vieille clope et la chemise imbibée de sueur d'alcoolo.

Et bizarrement la country ne m'a pas déplu.

Et pour finir, le réalisateur (et les maquilleurs) ont réussi à donner du charme à Maggie Gylllllllenhal

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...