Jump to content

Shadow - Federico Zampaglione - 2009


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

On espère tant bien que mal que le cinéma fantastique italien se relève comme ses cousins anglais et espagnols, et pas de chance, c'est la désillusion au programme...

 

Disons que ce mystérieux Shadow n'a, heureusement, rien de honteux : à vrai dire avant ses dix dernières minutes, ça reste ni vraiment mauvais, ni franchement réussi.

Un vétéran de la guerre d'Irak venu donner quelques coups de guidons en haute-montagne s'attire avec la jolie Angelina l'hostilité de deux chasseurs pas franchement sympa. Dans leur course effrénée, ils traversent un bois obscur les menant vers la maison dont l'hôte va se révéler bien plus dangereux que les deux péquenauds...

 

Zampaglione maîtrise au moins techniquement son film, entre montage heurté (mais lisible) et photographie ténébreuse. Après bon : le rythme en dent de scie se révèle assez pénible, Karine Testa montre sa jolie frimousse le temps de quelques scènes, et ça touche les écueils à la mode : une louche de survival, du torture porn, et un twist bien moisi en fin de parcours (qui, à la manière de La Casa Muda, annihile finalement les intentions décentes déployées tout le long du film).

 

Reste le personnage de Mortis, créature barkerienne dont on ne fait que deviner l'identité à travers les détails disséminés le long du décor : le monstre néo-gothique créé par Zampaglione est sans doute l'une des créatures les plus étranges de la décennie dernière, se réservant la plus fascinante séquence du film, ici un trip causé par le léchage d'une grenouille hallucinogène. Dommage que pour le reste (une paupière subtilisée peu délicatement et un dos arraché au rayon "ça fait mal"), on s'en tape un peu...

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...
  • 3 weeks later...
"Le croisement réussi entre Blair Witch & Saw" ?

Ah merde, on a pas du voir le même film

 

Putain oui... cinq minutes de torture porn pas géniales, voilà pour la ressemblance avec saw. L'échelle de Jacob ça fait pas assez djeuns, mais y'a deux minutes de forêt sans fin allez on va mettre Blair Witch !

 

Sinon c'est vraiment pas terrible, pas antipathique mais juste vide, et mou. A part les décors et la photo j'ai rien trouvé de vraiment captivant et même Mortis la seule chose qui le sort du lot c'est qu'il fait des léchouilles à un crapaud. Les dix premières minutes sont assez cool et l'atmosphère est intrigante à souhait mais bon, avec cette fin cliché (j'y avais pas pensé mais ta comparaison avec la casa mierda est largement justifiée) ça ne laisse pas grand souvenir...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...