Jump to content

13 Assassins - Takashi Miike, 2010


Kerozene
 Share

Recommended Posts

Miike est en forme et il donne un joli coup de fouet au chambara. Non pas qu'il le modernise (son film est d'un classicisme inattendu), mais il lui donne une ampleur héroïque remarquable. "13 Assassins" m'a fait penser à "Sukiyaki Western Django" (l'humour en moins) - le dynamisme est comparable (c'est à dire que c'est un Miike qui bouge - c'est pas du "Izo" ou du "Gozu" quoi.... on ne s'emmerde pas) et la dernière partie se déroule dans un petit village rurale. Une ou deux scènes parviennent à faire froid dans le dos (celles dépeignant la folie sadique et meurtrière du vilain) tandis que la baston homérique finale est un pur moment de délectation barbare.

Je n'ai pas vu le film original de 1963, mais j'imagine que la trame est exactement la même. Le Miike est sans doute plus sanglant, et peut-être pervers et certainement plus généreux dans sont dernier quart.

Esthétiquement: c'est très beau, scope classieux, décors soignés, des dizaines de figurants (et des vrais, pas des pixels)... et ceux qui aiment les plans iconiques en auront pour leur argent. Bémole: quelques effets en CGI qui semblent sortis d'une prod SyFy Channel. Heureusement, ceux-ci sont brefs.

 

 

_-IzbkXo7bo

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...