Jump to content

The Naked Prey (1966) Cornel Wilde


NickLezob
 Share

Recommended Posts

 

En plein coeur de l'Afrique noir, un groupe d'occidentaux s'apprête à faire un safari. Ils traversent le territoire d'une tribu. L'usage veux qu'ils leur donnent quelque chose, un droit de passage. Mais celui qui a financé le safari refuse catégoriquement contrairement à l'organisateur qui sait bien lui que c'est une grosse connerie. Effectivement plus tard ils sont pris en embuscade par des dizaines d'hommes armés de lances. Ramenés au village tels des trophées de chasse, ça va être leur fête... la chasse à l'homme peux commencer.

 

mSIGt4QpiaQ

 

J'adore cet ancêtre d'Apocalypto. Pour un film des années 60 je m'attendais à un truc un peu désuet avec des scènes en studio et des crocos en carton pate et pas du tout. Tourné intégralement en décor naturel avec des moyens conséquents (la scène du village avec ses centaines de figurants ). Cornel Wilde réalise et s'offre le premier rôle (tout fier de ses muscles). Rôle ambigu parce qu'on est censé ressentir de l'empathie pour lui, il est quand même le héros, mais bon c'est un sale chasseur (moins con que les autres mais quand même). Pas grave, le film reste un putain de spectacle primitif et violent. Mel Gibson a repompé pas mal de trucs pour son chef d'oeuvre intersidéralement universel.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...