Jump to content

Le sentiment de la chair - Roberto Garzelli - 2010


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Sujet passionnant pour des promesses qui font peur. Finalement, on oscille entre la bonne surprise et la déception...

 

Suite à des problèmes de dos, Hélène passe quelques radios qui lui font croiser le chemin du séduisant Benoît. Étudiante en dessin anatomiques, Hélène se passionne pour le corps, ses formes, ses textures, et entraîne bientôt Benoît dans sa passion, de plus en plus morbide. Ou ses deux là vont-ils aller ?

 

Pas de doute, on pense bien à Faux-Semblants, avec la même atmosphère clinique et cette passion pour la chair intérieure (on pense au frangin Mantle titillé par l'idée de "concours de beauté intérieure"), sauf que là où ça fonctionne très bien durant la première partie, ça tombe malheureusement très vite à plat dans la seconde. Un format de 40/50 minutes aurait largement suffit, surtout vu la conclusion trash mais hélas pas assez jusqu'au boutiste, presque comme une idée esquissée...ce n'est pas encore du niveau d'un Dans Ma peau.

 

Le très bon point, c'est surtout le duo vedette, aussi charmants que convaincants, là où je m'attendais à un couple qui allait tirer une gueule de cent pieds de longs durant 1h20. C'est encore un peu timoré, mais pas désintéressant...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...