Jump to content

James Gray de Jordan Mitzer


Florent
 Share

Recommended Posts

Vous le savez peut-être mais en novembre dernier, le premier ouvrage consacré à James Gray est paru en France en version bilingue.

 

Moi je l'ai eu comme cadeau de noel... tout content le Flo... je commence la lecture (excellente !) arrivé à mon film fétiche We own the night, je découvre que les textes doucement mais surement sont de plus en plus de travers certains textes sont coupés et deux pages sont même plus courtes que les autres bref dégouté... surtout que nous sommes le 10 janvier et ma soeur n'a plus le ticket de caisse...

 

j'ai contacté l'éditeur, on verra

 

enfin voilà le but de ce message est pour avertir ceux qui ont le bouquin de vérifier l’intégralité de l'ouvrage ou les pages de 129 à 145.

Link to comment
Share on other sites

 

Je voulais également me le faire offrir (après en avoir entendu parler sur le blog de The End ), alors je suis allé checker la bête en librairie, et j'ai pas mal déchanté

 

Déja, c'est bilingue, donc les 250 pages et des bananes, ça fait plus que la moitié.

Après, ça met en avant le côté "conversations avec James Gray", et c'est bien ce qui m'intéressait, sauf que les conversations avec James Gray, c'est quand même super réduit. Ya beaucoup d'illustrations (très belles, certes), des interviews avec acteurs et producteurs, et finalement, les interviews avec Gray ne sont pas si nombreuses, et, s'il parle de tous ses films, ça ne va pas au delà, ce ne sont pas de longues conversations sur le cinéma comme je le pensais au départ (Florent confirmera?).

Après, c'est un très beau bouquin, mais vu le prix (autour de 45 euros je crois) ça fait un peu chier.

Link to comment
Share on other sites

j'avais un peu peur également quand j'ai vu la bête... je me suis dit que c'était du remplissage et en faite pas du tout... après c'est sur je n'ai rien payé mais franchement le livre mérite si ce n'est l'achat, au moins la lecture si on aime son cinéma car il y a une foule de détails sur les films, sur sa vie, sur son "équipe" (directeur photo, monteur, etc,... et bien sur les acteurs), cela peut paraitre léger (et encore je trouve qu'il n'y a pas de superflu) quand on isole une réponse mais sur l'ensemble on découvre un cinéaste immense avec un savoir et une cinéphilie impressionnante, les explications sont passionnantes (les films qui l'ont inspirés, les livres, beaucoup de ces choses sont justifiés sur toute la longueur) et ne donne envie que d'une chose... se replonger dans les films, choses que j'ai faite en parallèle à chaque film et franchement, je rehausse tous ses films surtout two lovers qui m'avait un leu laisse dubitatif à sa sortie.

 

Vraiment un régal sauf que j'aimerai avoir un bouquin nickel sans erreur d'imprimerie

 

attends d'avoir un bon d'achat, des chèques cadeaux ou vole le !

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...