Jump to content

Le bar du téléphone - Claude Barrois - 1980


Guillaume Tell
 Share

Recommended Posts

Petit rappel au bon souvenir de ce très correct petit polar à la française

 

 

Daniel Duval, et sa bonne gueule d'écorché du milieu, porte le film noyé dans une constellation de seconds rôles des plus recommandables que sont Julien Guiomar, Raymond Pellegrin, François Perrier, Georges Wilson, Christophe Lambert et Richard Anconina.

 

Allers et retours de vengeances et d'intimidations dans des vues de Paris et sa banlieue à la suite d'un match à l'issue truquée, le récit se suit bien agréablement. Un moment de bravoure sanglant bien B, totalement gratuit et sans aucun lien déterminant avec toutes les affaires en cours, la tuerie du Bar du téléphone, elle aussi sans rapport avec l'affaire réelle qui porte son nom, vient ponctuer comme un éclair la fin du film.

 

Le score de Vladimier Cosma, pas très inspiré dans ses ritournelles, oscille entre des mélodies d'une mièvrerie affligeante associées aux vues de Paris intra muros et des envolées rock assez sympathiques associées elles aux banlieues et ses terrains vagues.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...