Aller au contenu

Guillaume Tell

Members
  • Compteur de contenus

    795
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de Guillaume Tell

  • Rang
    Jess Franco

Converted

  • LOCATION
    sur mon vélo

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Vient de le découvrir: grosse claque comme on dit. Rien à dire, si ce n'est ces insupportables et interminables images d'archives en guise d'ouverture.
  2. Un bon petit film qui aime les traces de sang bien marquées, les insectes qui se noient, les canettes de bières comme on ne les voit pas souvent et les héros pieds nus. Un peu long à démarrer, le crescendo sauve le film sur la longueur, la bande-son très sympathique fait le reste. Bref, bonne surprise
  3. Un film pas vraiment supportable, mal vieilli, mais qui a dû l'air de rien bien marquer l'inconscient de plein de mioches et de moins mioches: manger, boire, et quasiment vivre dans son lit, intéressante perspective et alternative au début des années métro boulot dodo.
  4. Tout pareil, après l'avoir revu entre Noël et Nouvel An. Long et quasi soporifique, le comble vu tout le mal qu'ils se donnent à compliquer cette intrigue et à jouer les très très durs... Bref: pas glop, pas glop PS: et ne sais pourquoi, mais ai trouvé l'image tellement moche...
  5. Très recommandable: de l'action agrémentée de dialogues secs comme des coups de triques, le tout bien ficelé, aucune économie de munitions en tout genre, ni d'images chocs. Et pas une mini-ride à presque dix ans de sa sortie. Bref, tout bon pour moi.
  6. Plutôt de cet avis, malgré un début assez sympa type humour humiliation vengeance à venir. Dois avouer des moments d'avance rapide >> ...
  7. Découvert que maintenant à la bibliothèque municipale de Lausanne grâce au visuel de la jaquette donne bien envie, je n'irais pas jusqu'à me mordre les doigts de ne pas consulter les messages de Zonebis plus souvent, mais presque. Parfait pour cette fin d'année sur canapé: vaut amplement le détour.
  8. Ce film passait à la télévision dans les années 80, plutôt surprenant vu l'ambiance générale pour une heure de grande écoute à tendance familiale... Très bon souvenir, ne peux effectivement que le conseiller.
  9. Et juste un truc qui me taraude: doù vient ce titre ??? Bronx??? Marseille, France.... vois pas trop le lien...
  10. Bilan plutôt positif, c'est du Marchal et puis voilà. Un petit plus pour une série de proverbes assez WTF et quelques dialogues qui sonnent pas si mal. Comme dit, cela se regarde aisément. Sang, clopes, déprime, magouille, vestiaires pourris, barbe de trois jours permanente: les fondamentaux sont là. PS: Faux raccord devrait s'en donner à coeur joie sur le thème cheveux sales / cheveux propres et quand même, le père Reno a vraiment une drôle de gueule... Alcool? Chirurgie? . Sa discrète fille, ou plutôt celle qui ne sert à grand chose, est plutôt bien choisie
  11. Suis revenu sur Mes lectures du moment me souvenant de ce post et d'un auteur dont le nom m'échappais. L'ai retrouvé et cela fait vraiment envie. Parfait.
  12. Durant la séance, me demandais s'il n'y avait pas plutôt un "effet Dupontel". On se déplace avec l'envie du premier flash, Bernie ou d'autres bien enlevés. C'est assez sympa, mais en deçà des attentes. Un peu nunuche par moment, un peu touchant, un peu drôle et encore, trop bidouillé pour l'image et les couleurs. Bref, dans la moyenne de ce qui est visible sans souffrance.
  13. Merci d'utiliser des expressions vaudoises* dans tes revues Cyril ( Faut aller le chercher loin l'émoticon Zone Bis... mgreen ... ) * pour ceux qui okazou: vaudoise de Vaud, canton suisse au langage français et fleuri ...
  14. Suite à la douloureuse et récente "expérience" de Blueberry, pas trop envie de me lancer dans Mon Cousin. Par contre, intéressant ce qu'est devenu ce sujet Mon cousin décliné en Comment_manger_sans_film_de_genre. Merci des rappels.
  15. Merci Zonebis et vos avis hostiles Me laissant naïvement guider par des avis de presse dithyrambiques, j'en étais arrivé à croire que j'avais loupé un truc. Bref, je rejoins totalement Nick, le Desponteur et tous ceux qui ont passé une très très longue fin de film.
×
×
  • Créer...