Jump to content

Leçons d'harmonie - Emir Baigazin - 2014


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Kazakhstan, de nos jours : Aslan est un ado de 13 ans intelligent mais renfermé, qui vit (on ne sait trop pourquoi d'ailleurs) avec sa grand-mère. A l'école, une hiérarchie cruelle est instaurée : un petit chef contrôle un trafic de racket remontant jusqu'à d'autres délinquants plus âgés. Rejeté et méprisé sous l'ordre de la petite frappe en chef, Aslan trouve tout de même un alter ego en la personne d'un nouveau, un citadin qui ne va pas tarder à se heurter à l'atmosphère de terreur. Mais Aslan prépare une vengeance...

 

Michel Franco, Amat Escalante, Markus Schleinzer, Yorgos Lanthimos...il faut croire que le style d'Haneke a fait clairement école, mêlant sujets sensibles voire choc, avec une esthétique clinique et froide qui mélange suggestion et frontalité. Les spectateurs impatients passeront facilement leur chemin...

Baigazin rejoint sans trop de problème ce petit clan, avec un film abordant la violence juvénile. Dès le début, on est prévenu : acteurs peu bavards, plans fixes, décors épurés et...une mort d'animal face caméra, non simulée bien sûr.

C'est un peu long, mais Baigazin maîtrise très bien son sujet : la violence est partout, on ne peut pas l'arrêter, et s'agite à tous les âges, dans toutes les institutions. C'est très rude psychologiquement, révoltant et ça ne donne jamais ce qu'on espère (toutes les scènes de meurtres ne sont qu'évoquées)...mais si la dernière partie montre quand même deux enfants se faire torturer par des flics durant des heures au Kazakhstan, ça rigole pas vraiment...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...