Jump to content

The best offer - Giuseppe Tornatore - 2013


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

La très belle surprise du mois !

 

Virgil Oldman est un commissaire priseur maniaque, réputé et froid, qui évite le contact des autres et prolonge en secret une collection de portraits féminins, aidé en cela par son camarade Billy. Un jour, une mystèrieuse jeune femme le contacte pour une estimation importante de son héritage familial : celle-ci vit recluse dans un palais décrépi et refuse de se montrer. D'abord outré par le comportement étrange de la jeune fille, Virgil commence par tomber sous son charme...

 

J'avoue que je m'attendais, au vue de l'affiche, à du sous Sorrentino : sans compter que le personnage de Geoffrey Rush, un homme à la fois pittoresque et glacial, rappelle quelque peu certaines figures du réalisateur. Il n'est peut-être même pas interdit de penser aux Conséquences de l'amour...

 

Et puis bon au final, Tornatore se tourne vers tout autre chose, dessinant une romance improbable entre une jolie fille agoraphobe et cet homme fuyant les femmes, passant des heures à se laisser observer par sa collection de portraits (superbe scène !). Je ne m’étendrais pas mais il n'y a évidemment pas que cela, et l'on se doute que quelque chose de plus tordu se cache derrière tout ça (les pièces de cet automate que Virgil retrouve et reconstitue avec l'aide d'un jeune mécanicien). En cela

la révélation finale n'est peut-être si folle que ça

mais fait quand même sacrement mal au coeur

Musique de Morricone absolument magnifique, Rush toujours impecc, et une utilisation particulièrement maligne du monde de l'art. Un beau thriller romantique, triste, efficace, captivant. Très étonnant.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...