Jump to content

Les amants électriques - Bill Plympton - 2014


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Belle jeune femme faisant tourner les têtes, Ella tombe sur l'homme de sa vie lors d'une partie d'auto-tamponneuse, un pompiste tout en muscle du nom de Jake. Alors qu'ils coulent des jours heureux, une garce jalouse réussit à semer la pagaille dans leur couple : persuadé d'avoir été trompé, Jake enchaîne les conquêtes féminines...

 

On devine bien que, derrière un sujet assez bateau, Plympton va en profiter pour s'adonner à des délires surréalistes, aussi gratuits que virtuoses. Personnellement, j'ai un peu de mal avec le bonhomme depuis Hair High (dont je ne me souviens plus en fait...) : la technique s'est perfectionnée mais c'est quand même moins drôle et trash qu'autrefois. Confirmation avec celui-ci, malgré des rebondissements qui filtrent avec le délire le plus total (un tueur incontrôlable, une machine capable de posséder les corps...), mais ça reste assez vain, sans compter que les personnages sont peu attachants. Je savais pas que les films était muet : c'est pas une tare, mais on sent une volonté de Plympton d'aller vers plus de simplicité.

Mais on est loin de ses chefs d'oeuvres comme L'impitoyable lune de miel ou Les mutants de l'espace

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...