Jump to content

Spring - Justin Benson - 2014


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Alors qu'il doit surmonter le deuil de sa mère, Evan voit vite son quotidien dégénérer. Sous les conseils de son entourage, il part loin de la Californie, très loin. En Italie, il suit alors deux touristes plein de bières, avant de s'installer dans un petit village. La raison est simple : il croise le regard d'une jolie brune. Mais celle-ci cache un secret particulier...

 

C'était donc lui le fameux Oeil d'or du dernier Piff. Tourné des festivals, bonne presse, jolies affiches, histoire énigmatique...ça donne envie. Et puis on déchante trèèèèèèès rapidement dès les premières minutes.

 

J'aime pas le numérique. Ou si peu. Quand on sait bien l'utiliser, c'est cool. Sinon, c'est cheap. Là, c'est laid. Du genre à bousiller un aussi beau cadre comme l'Italie. Hallucinant. Et puis entre les filtres instagram, les "dude" et les "man", on a vite compris qu'on était dans ce qui ce faisait de pire dans le ciné indé. Pas facile.

Puis arrive petit à petit le fantastique. Et c'est pas très intéressant. C'est long. On s'en fout. Grosso modo, c'est un peu comme si Before Sunset était réécrit par Lovecraft : y'a de très beaux maquillages, mais l'émotion prend jamais. Le film cherche tellement à souligner ce qu'il veut être, à tourner autour du pot, à jouer les fragiles, que ça ne prend pas. Dans le même genre, j'avais encore préféré Bellflower.

 

Aucune idée si le film sort en France. Mais je suis pas sûr qu'on rate quelque chose

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...