Jump to content

La Nina de Fuego - Carlos Vermut - 2014


Jeremie

Recommended Posts

 

Après les titres anglais changés en titres anglais : les titres anglais changés en titres espagnols. Merci la France

 

Damian est un prof à la retraite veillant sur sa fille gravement malade. Il cherche par tous les moyens à rendre sa vie meilleure, et surtout lorsqu'il apprend que son rêve le plus cher serait d'avoir la robe de son heroîne de manga préféré. Problème : l'objet coûte une belle somme qu'il n'a pas.

Par un concours de circonstance, son chemin croise celui de Barbara, une femme mystérieuse, instable et imprévisible...

 

Voilà un film que j'avais envie d'aimer. Une sortie en plein été un peu bizarre, une jolie affiche (et un beau titre), une histoire cruelle, un adoubement (ultra surfait) d'Almodovar...sauf que voilà, ça ne marche pas.

Pendant près d'une heure, le film intrigue beaucoup ; on accepte volontiers son approche glacée (à mi chemin entre Park Chan Wook et Haneke), ses ramifications inattendues, sa noirceur de plus en plus évidente...et puis on se rend compte que ça ne finira jamais. Le film dure 2h, on dirait qu'il en fait 5. Et malgré sa conclusion radicale, on s'est perdu depuis longtemps. C'est d'autant plus dommage que Vermut abandonne toute la perversité de son sujet, comme cette sous intrigue concernant une mansarde où il semble se dérouler des orgies sadiennes ; on ne verra rien, on ne saura rien. Génial...

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...