Jump to content

Phantasm 3: Le Seigneur de la Mort - Don Coscarelli (1994)


Léo
 Share

Recommended Posts

MV5BNGE5Nzc5ZDUtYjQ4OC00OGU0LWE2YzEtMjE2NjRkYTFjYjgxXkEyXkFqcGdeQXVyMTQxNzMzNDI@._V1_.jpg

Reggie et Mike continuent de pourchasser le tallman alors qu'il est juste indestructible !

 

Six ans après l'énorme bide de Phantasm II un peu partout dans le monde (39 000 entrées en France ), Coscarelli revient finalement avec un troisième opus. Le budget est un peu raboté mais cette fois, il n'a plus la pression d'un gros studio et on sent qu'il veut faire plaisir aux fans : Baldwin revient dans le rôle de Mike, Thornbury dans celui de Jody, et des séquences de rêves sont de nouveaux intégrées...

 

Le 2 avait un peu le cul entre deux chaises à vouloir mélanger film badass et fun à la Evil Dead avec l'ambiance onirique et mystérieuse du premier. Ici, Coscarelli fait le choix d'un road movie d'action totalement décomplexé. Du coup, ça passe ou ça casse. Pour ma part je trouve que tout cela fonctionne plutôt bien !

 

Le rythme ne faiblit jamais, il y a un peu de gore, Reggie qui est le véritable héros de cet épisode, cabotine toujours autant et le tallman reste assez flippant, Mike et Jody ne sont pas très présents mais assez bien exploités...

Après, tout n'est pas parfait non plus. L'humour y est un peu lourdingue, ça reste assez Z et les persos du gamin orphelin badass (hommage au premier forcément) et de la black karatéka sont pas très intéressants... Ah oui et puis 90's + petit budget = vilaine gueule de dtv !

 

Une suite honnête donc, qui a bénéficiée d'une sortie salle très limitée aux US (et en France !) alors que j'étais persuadé que c'était un dtv justement.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...