Jump to content

Thor Love and thunder - Taika Waititi - 2022


kevo42
 Share

Recommended Posts

A la fin d'Avengers Endgame, Thor a rejoint les gardiens de la galaxie. Après avoir retrouvé la forme et réfléchi au sens de la vie, il est ramené à ses responsabilités de dieu Nordique quand les cadavres de Dieux s'accumulent, tombés sous les coups de Gorr le boucher des dieux. Ses aventures vont l'amener à croiser son ex, Jane Foster, devenu elle aussi Thor, et  qui a récupéré Mjolnir, ce qui n'est pas sans amener quelque jalousie.

 

 

image_06aa7fbd.jpeg?region=0,0,540,810

 

758253-thor-love-and-thunder-nouvelle-ba

 

cinema-et-jeux-video-ar-628cb68fdeb50.jp

 

 

thorgoat1.jpg?q=50&fit=crop&w=740&h=373&

 

Mon avis en quelques mots : si vous avez aimé Thor Ragnarok, allez-y vous allez beaucoup aimer. Si vous n'avez pas aimé Thor Ragnarok (je découvre depuis peu que cela concerne beaucoup de monde), n'y allez pas, c'est la même tonalité et la suite directe.

 

 

Pour développer un peu : tout comme dans Thor Ragnarok, il y a un aspect flottant dans la tonalité de Thor Love and thunder. Les événements dépeints sont dramatiques : Gorr est un paysan qui a décidé de tuer les dieux après avoir perdu sa fille et n'avoir rencontré que moquerie du dieu de sa planète et après avoir mis la main sur une épée maudite. Jane Foster a le cancer. Des enfants sont enlevés.

Pourtant le film est hyper coloré et rempli de morceaux de guns and roses ou autre musique des années 80. Thor est un gentil couillon malgré tout héroïque. Les gags sont hilarants ou lourdingues suivant votre sensibilité, et peuvent directement suivre des événements très dramatiques.

Les fans du run de Jason Aaron, semble-t-il très premier degré et sérieux, n'ont donc pas apprécié ce traitement très second degré de l'histoire, surtout après un Doctor Strange in the multiverse of madness qui mettait le frein sur les gags et s'autorisait des pointes d'horreur.

Sans connaître le fond de l'affaire, j'avoue avoir regretté que le méchant soit encore une fois sous-traité. Après Cate Blanchett dans Ragnarok, c'est Christian Bale qui n'a finalement que peu de scènes et reste très en surface, alors que l'acteur semble totalement investi et aurait pu être un méchant mémorable. On regrette que, contrairement aux héros dont les arcs narratifs se développent peu à peu, les méchants n'aient finalement que très rarement l'occasion de revenir et d'évoluer.

 

Malgré ces reproches, j'ai beaucoup aimé ce thor love and thunder. Le film est très rythmé, il y a régulièrement des gags très drôles, les décors sont beaux, il y a une belle aventure, et l'histoire d'amour entre Thor et Jane Foster, ainsi qu'entre Thor et ses armes magiques, est chouette. Ce n'est pas un marvel "réaliste", mais un marvel "merveilleux", où l'on chevauche des arcs en ciels à dos de chèvres géantes, et personnellement j'aime bien ça.

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...