Jump to content

Kytice (Le bouquet) - F. A. Brabec (2000)


Steve

Recommended Posts

 

"Kytice" est un receuil de 7 histoires liées thématiquement et basées sur des contes écrits il y a près de 200 ans par K.J. Erbana, l'équivalent de Shakespeare en Tchécoslovaquie. Ce sont des contes mélant folklore, fantastique, et cruauté. L'adaptation sur grand écran était apparemment redoutée par beaucoup, mais sans pour autant avoir lu les contes d'origine, je peux affirmer que le film dans son ensemble est une bombe !

 

Le réalisateur F.A. Brabec, également directeur photo sur ce film, est parvenu à créer des atmosphères splendides pour chacun des contes. C'est simple, chaque plan est à couper le souffle. Le tour de force ne s'arrête pas là, car au delà des mots, se dégagent de ces images des émotions uniques reposant sur des thèmes universels. Le film mélange poésie fantastique, horreur, léger érotisme et il est surtout constamment très cruel.

 

 

Kytice (Le bouquet)

Une femme meurt dans un champ lors d'un orage. Elle est enterrée et ses enfants s'occupent d'orner sa tombe avec des fleurs sauvages.

 

Vodník (L'ondin)

Une jeune fille va à la rivière en dépit de l'avertissement de sa mère concernant un danger qu'elle a prédit. La fille se noie dans la rivière, mais est récupérée dans les profondeurs par une créature. Ils font un enfant, mais la jeune fille désespère de revoir sa mère un jour. La créature de l'eau l'autorise à aller lui rendre visite mais l'avertit des terribles conséquences si elle ne revient pas.

 

Svatební Koile (Les chemises nuptiales)

Une jeune femme prie pour le retour de son fiancé parti à la guerre, quelqu'en soit le prix. Ce qu'elle ne sait pas, c'est que celui ci est déjà mort, et que quand sa prière s'exauce enfin, il revient en fait d'outre-tombe pour l'y entraîner avec lui.

 

Polednice (La spectre de midi)

Occupée à préparer à manger dans sa cuisine, une mère est exaspérée par les pleurs de son enfant. Elle menace celui-ci d'être emmenée par Carabosse la sorcière s'il n'arrête pas de geindre. La sorcière entend son appel.

 

Zlatý Kolovrat (Le rouet doré)

Un prince observe une belle jeune fille nue sous une cascade. Il découvre où elle habite et demande sa main à sa belle-mère. Cette dernière complote alors de tuer la jeune fille et la remplacer par sa propre fille pour la faire rentrer au palais royal.

 

Dcerina Kletba (La malédiction filiale)

Une jeune femme, ayant tué son nouveau-né qu'elle a eu illégitimement, est en passe de se faire pendre pour son crime. Elle maudit alors sa mère pour être sur la potence.

 

Stedrý Den (Le jour de Noël)

Une petite fille croit à la superstition que son futur amour apparaîtra dans le reflet du lac à minuit au clair de lune la nuit de Noël. Elle s'y rend avec sa soeur et toutes les deux y voient alors la mort de leur mère qu'on leur a également prédit.

 

Trailer (Real Media) : http://www.czech-tv.cz/specialy/kytice/video/kytice_trailer60.rm

 

Extrait de la sublime bande-originale du film :

http://www.czech-tv.cz/specialy/kytice/audio.php

 

 

DVD tchèque dispo sur DVDR.cz avec sous-titres français et anglais très corrects. Image sublime au format 14/9 (??) mais non anamorphique et son 5.1 énormissime !

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

Putain et dire que c'est inédit en France...

Ormis le fait que je n'ai pas compris complètement les trois dernières histoires (heureusement que les résumés de Steve sont là ), c'est un pur enchantement de A à Z, et un vrai délice aussi bien pour les yeux que pour les oreilles. Et pas aussi nunuche qu'on peut le croire : tout comme beaucoup de contes, l'imagerie enchanteresse ne fait que masquer la noirceur des récits. J'ai trouvé le second segment fichtrement inquiétant même, avec son spectre voltigeant et son zombie faisant des bruits de vieux plancher.

Un film éblouissant comme on aimerait davantage en voir au cinéma...

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...