Jump to content

Terminus - Pierre William-Glenn (1986)


Nicolas
 Share

Recommended Posts

Ca repassait ce soir sur FX !!

 

 

La gerboise est une habitante des déserts et des steppes. Pour survivre dans ce milieu inhospitalier, elle doit faire preuve de certaines qualités. Elle peut se passer de boire si elle trouve des fruits, urine très peu, et ne sort de son terrier que la nuit, quand la chaleur diminue. Ses sens sont très aiguisés : ses moustaches aussi longues que son corps palpent constamment le sol, son ouie est extrêmement fine grâce à la conformation particulière de son oreille interne, et sa vue est excellente. De plus, en s'appuyant sur sa queue longue et puissante, elle peut se tenir debout, ce qui accroît son champ de vision. Elle est extrêmement rapide : prenant appui sur ses pattes de derrière qui sont très longues, elle file à grands bonds comme un kangourou ; les "raquettes de poils" dont sont munis ses doigts l'empêchent de s'enfoncer dans le sable. Sa queue fait balancier et même gouvernail grâce à la touffe poilue "en drapeau" qui la surmonte. Ainsi avertie des dangers par des sens très affinés, et capable de disparaître en un clin d'oeil grâce à sa grande vitesse, elle échappe à la plupart de ses ennemis (fennecs, chouettes, Jürgen Prochnow ... ), d'autant mieux que sa couleur se confond avec celle des étendues de sable qui l'entourent. Elle n'a guère à craindre que les serpents, qui se glissent dans son terrier, et les hommes qui la piègent pour sa chair et sa peau... ce terrier, c'est le domaine de la femelle, elle en tapisse le fond de poils de chameau et y élève seule ses petits (deux à quatre), qui restent avec elle longtemps après la fin de l'allaitement. On dénombre vingt-cinq espèces de gerboises répandues en Afrique du Nord et en Asie de l'Est et du Nord.

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
  • 4 months later...
 Share

×
×
  • Create New...