Jump to content

Lust, Caution- Ang Lee (2007)


Steve
 Share

Recommended Posts

 

Un groupe d'étudiants chinois organise l'assassinat de M. Yee, chef des services secrets japonais en Chine durant la Seconde Guerre mondiale. Ils demandent à leur camarade d'université Wong Chai Chi, une comédienne en herbe, d'user de ses charmes pour piéger Yee.

 

Quel grand film ! Passée la semi-déconvenue de Brokeback Mountain, Ang Lee revient avec un film en béton, inspirée d'une histoire qui rappelle à plusieurs moments le Zwartboek de Verhoeven, même si bien sûr le Lee est un peu plus poli (si on fait abstraction de scènes érotiques vraiment chaudes, mais tout à fait importantes et magnifiquement interprétées). Le film est constamment maîtrisé (et les 2h40 passent comme une lettre à la poste). A vrai dire, je ne m'attendais pas à une telle perfection, pourtant Lee a réuni la crème au niveau artistique : incroyables Tony Leung et Tang Wei, Prieto à la photo, Desplat à la musique. "Lust, Caution" a tout d'un chef d'oeuvre. Ruez vous dessus à la sortie.

 

Trailer :

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 7 years later...

Je n'étais pas toujours passionné par le récit, mais c'est vrai qu'on est clairement en face d'un grand film (un peu oublié non ?). J'ai pensé à Black Book tout le long aussi franchement je vois pas qui, à part Verhoeven, pourrait tourner des scènes de sexe aussi hallucinantes on avait pas vu ça depuis longtemps. Mais on sent que le Ang Lee de Tigre & Dragon prend un peu le pas durant ces scènes, plus nerveuses, dont une scène de meurtre elle aussi très marquante, limite CAT III quand même. Très étonnant.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...