Jump to content

Ladykillers - Joel & Ethan Coen (2004)


Florent
 Share

Recommended Posts

 

Le docteur Goldthwait Higginson Dorr III réunit un gang "d'experts" pour accomplir le casse du siècle. Ses associés ? Un spécialiste en explosifs, un perceur de tunnel, un gros bras et un complice infiltré qui risque d'être découvert...

 

Le QG de l'opération ? La cave d'une vieille dame, Mrs. Munson, qui fréquente assidûment l'église et ne se doute de rien. Les cinq hommes se font passer pour des musiciens qui ont besoin d'un endroit où répéter.

Le premier problème ? Dorr et ses associés sont des amateurs.

Le vrai problème ? Ils ont sérieusement sous-estimé leur hôtesse. Lorsque Mrs. Munson découvre leurs projets et menace de les dénoncer aux autorités, les cinq malfrats décident de l'associer à l'affaire. Après tout, se débarrasser d'elle ne devrait pas être un problème...

 

Depuis The Big Lebowski, j’avais un peu de mal avec les frères Coen et leurs films volontairement plus « commercial », plus comique. Les sujets ne m’interpellaient pas, je n’avais aucun désir envers eux.

 

Des films que je considérais comme sans intérêt et qui ne méritaient pas d’être vu.

 

Et bien après avoir découvert ce Ladykillers, mon opinion va s’en doute changer, car j’ai passé une heure trente de plaisir, de rire tout cela emballé avec poésie et talent.

 

Les frères Coen nous offre un film au dialogue ficelé avec brio, à l’humour aussi bien corporel (la vielle dame noire tout droit sortie d’un dessin animée de Tom & Jerry, le général de l’ancienne Indochine, le débile, le noir hiphop, l’accessoiriste artificier, tous ont un pouvoir physique avant d’avoir des répliques tordantes… ). Des personnages caricaturaux mais qui fonctionnent immédiatement dans l’imaginaire du spectateur d’où cette impression d’être en terrain connue. Mais la ou certaine production se situe dans la redite, les frères Coen ajoute leur marque de fabrique par une dose d’humour noir (la fin).

 

Un excellent moment.

 

Voilà en attendant No Country for Old Men (qui est pour moi l’événement de la rentrée 2008) je vous engage si ce n’est déjà fait de découvrir ce petit bijou. Un film simple mais au plasir immense (en partie du aux frères Coen).

 

A noter, pour ceux qui ont du mal à patienter leur dernier film, le numéro de janvier de la revue Positif consacre un dossier sur les bonhommes.

Link to comment
Share on other sites

L'accident de parcours des freres Coen en ce qui me concerne.

Jamais drole, en plus vulgaire et pas passionnant pour un sou. Bien en deça de son illustre modele, qui plus est.

 

Mon cher Flo, si tu as du mal avec leurs films plus "commerciaux", c'est etonnant que tu accroches sur celui-ci. "Intolerable cruaute" est bien mieux reussi, charmant et fin, et franchement mieux interprete (duo Clooney/Zeta Jones tres 50's).

Link to comment
Share on other sites

Jamais drole

 

le vieille noire est drole rien que par sa presence, le coup des baffes j'étais mort de rire le coup du plastic avec le marteau, le chat et le doigt,lorsque le général meurt dans l'escalier...voilà j'avais la grande banane...et peut être que j'ai le rire facile mais j'ai bien aimé l'humour de Tom Hanks également.

 

en plus vulgaire

 

ah quel moment lorsque le noir mate la femme au "superbe" gros cul, lorsque ils sont dans le restaurant et qu'il traite la compagne du moustachu ?...par exemple j'ai trouvé Superbad/supergrave super vulgaire même si j'aime bien... l'humour ce concentre autour des parties génitales et à la longue je trouvé que cela s'essouflé à la fin.

 

Sinon peut être que j'avais oublié à quel point j'aime les frères Coen.

 

sinon le film original est sorti en z2 vostf ? je n'ai vu qu'un zone 1 ou zone 2 uk

Link to comment
Share on other sites

Disons que je trouve le cote "vulgaire" tres mal venue, et l'humour plutot facile et bas de plafond. En gros, un film largement bacle, ce qui est extremement rare chez les Coen. D'ou ma deception profonde quand je suis sorti de la salle de cine, etant un inconditionnel des frangins...

sinon le film original est sorti en z2 vostf ? je n'ai vu qu'un zone 1 ou zone 2 uk

Y'a un Z2, vendu avec "Noblesse oblige" (autre chef d'oeuvre des studios Ealing).

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...