Jump to content

niko13

Membre ZoneBis
  • Posts

    4,295
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by niko13

  1. Peut-être parce que Cloud Atlas est largement supérieur aux trois films cités Mouais non, même pas en rève ou dans 150 ans... Inoffensif dans le sens où ça ne m'a rien fait, rien procuré comme émotions, rien, que dalle... Mais effectivement, je mets un peu d'eau dans mon vin, c'est vraiment une question de ressenti. Je n'ai pas du tout accroché voilà tout, j'en étais plus à guetter qui se cachait sous les tonnes de latex ou à quel moment allait-on voir apparaître la marque de naissance en forme d'étoile filante à chaque scène pour passer letemps...
  2. Pareil, et L'un des plus grands films de tous les temps exactement, qui donne la banane à n'importe quel moment et n'importe qui !
  3. J'ai surtout l'impression que personne en a rien à foutre de "Cloud atlas" et que personne ne l'a vu, mais bon .... Ce qui le rapproche encore plus du film de Lelouch...
  4. Parce que j'aime beaucoup ce que fait la fratrie Wachowski (Speed Racer inclus), parce que j'ai adoré "Le Parfum", je me contenterai d'un très généreux (mais alors vraiment généreux...). Grosse déception vue l'attente qu'a suscitée le film. Je ne m'attendais pas à une telle boursouflure, prétentieuse dans son propos et pourtant totalement creuse et inoffensive. Et surtout longue et bavarde ! Le "propos" SF ? Faussement complexe, et pourtant limpide et neuneu (on brasse en vrac la prédestination de nos existences, la réincarnation, l'Amour qui est éternel, ...). Déjà fait, déjà vu ailleurs en mieux (ouais, même chez Lelouch ! ) Film à sketchs, donc très inégal, ça alterne de bons passages avec des moments affligeants, comme pour les maquillages d'ailleurs allant du "bien fait" au "ridicule". Dans le positif, c'est quand même très joli visuellement et bien foutu, y'a des passages très distrayants, mais j'ai eu vraiment du mal à "rentrer" dans le film. Bordel, quand je vois comment ont été reçus en leur temps des films comme "Mr. Nobody" (injustement ignoré), "The Fountain" (injustement méprisé) voire même un truc tout cassé comme 'Southland Tales" (moqué), ça me fait un peu halluciner toutes les réactions enthousiastes sur ce "Cloud Atlas". Mais bon, tous les goûts sont dans la nature...
  5. niko13

    TOP / FLOP 2012

    Pour la forme, pour la beauté du geste, pour l'Histoire...mon "top" 2012: CLAQUAGE DE BEIGNET (ou presque...) Avengers Skyfall Story of Pi The Hobbit Argo Looper The Raid The Grey Tinker Tailor Soldier Spy Jack Reacher TRÈS BIEN Lawless The Descendants Moonrise Kingdom Millenium Wreck-it Ralph ! War Horse Dredd (Etrange Festival) Tropa de Elite 2 Red State The Incident (en DVD) 21 Jump Street Safe Tucker & Dale vs Evil John Carter Haywire Tyrannosaur Les enfants de Belle Ville BIEN Brave Rise of the Guardians Terraferma Kill List ACAB Take Shelter Mains Armées Killer Joe Touristes (Etrange Festival) Maniac (Etrange Festival) Ted The Pirates ! Band of Misfits Antiviral (Etrange Festival) Seasonning House (PIFFF) Cloclo SYMPATOCHE Premium Rush Mirror Mirror De rouille et d'Os Sherlock Holmes 2 Chronicle REC3 Cabin in the Woods Prometheus J. Edgar Margin Call Dans la maison This Means War The Woman in Black The Body (PIFFF) John Dies at the End (PIFFF) Stitches (PIFFF) ABCs of Death (PIFFF) Insensibles (Etrange Festival) Dragon Gate 3D (PIFFF) Headhunters (Etrange Festival) In their Skin (PIFFF) 2 days in New-York Wrath of the Titans MOUAIS...BOF... Wanderlust Babycall 5 years engagement The Tall Man Citadel (Etrange Festival) Games of Werewolves (Etrange Festival) Underworld Awakening Les Bêtes du Sud Sauvage The Raven Expendables 2 PAS TIP TOP... The Campaign La clinique de l'amour ! Comme des frères The Dictator Dark Knight Rises Cold Light of Day Don't Be Afraid of the Dark Seeking a Friend for the End of the World Modus Anomali (PIFFF) Bellflower Crave (PIFFF) PAS BIEN DU TOUT God Bless America Lock Out Sinister The Amazing Spider-Man Silent Hill Revelation Hunger Games A CHIER PAR LES YEUX ! Dark Shadows Excision (Etrange Festival) Mais le climax de l'année cinématographique fut bien entendu le PIFFF et ce moment de pure grâce où, lors de la présentation de "Silent Hill mes couilles sur ton nez" (en avant première, quelle chance on a eu !), Cyril a donné une véritable leçon d'acting à tous ces cloportes qui pullulent dans les distributions des films hollywoodiens et autres, en interprétant, simplement, mais avec maestria, "LA TERREUR !". Grand moment, j'en ai encore les larmes aux yeux...
  6. Magnifique, de bout en bout ! Ca parle de la Foi certes, mais sans délivrer un discours prosélyte bêtement bigot. Au contraire, c'est même plutôt tolérant et surtout d'une rare humanité (mais ça, c'est parce que c'est la "Ang Lee's touch"). J'ai personnellement trouvé la 3D mortelle et bien exploitée (ah, la scène du naufrage !), et pas du tout choqué par les effets numériques pourtant omniprésents. Et Richard Parker, il pèse lourd !! Grosse baffe !
  7. Tout à fait du même avis que Steve, pas très loin du claquage de beignet, c'est surtout un énorme coup de coeur. Et ça ne s'adresse pas qu'aux gamers, ou aux trentenaires (enfin si, un peu), par exemple je suis persuadé que mon neveu de 6 ans risque d'exploser en voyant les séquences "Mario Kartesque" du film. Et en 3D, c'est miam !! Un peu le même feeling que pour "Monsters Inc.", "Cloudy with a chance of meatballs" ou "Despicable Me" (3 films dans la même veine que j'avais adorés). Marrant de constater que ce Disney enfonce gentiment les Pixar et les Dreamworks de cette année (même si j'ai bien aimé ces films là aussi).
  8. Moi je passerais surtout pour faire chier "Kermit on crack" alors qu'il sera méga stressé. Et je veux surtout pas voir vos sales gueules pendant le Coscarelli. (sinon, impossible de réserver pour la soirée Barker sur le site de Gaumont ) edit: finalement, les résas sont ouvertes sur le site de Gaumont, et j'ai ma place pour la Barker Party !
  9. Le fan de 2000 AD que je suis, frustré par la première adaptation du Juge taciturne, crie VENGEANCE ! Dredd est une très bonne adaptation cette fois-ci, qui respecte bien son matériau de base et iconise son héros comme on l'espérait. Certes, il faut reconnaitre que le film accuse un gros problème de rythme, on a un peu l'impression que l'action se déroule assez platement, le syndrome du film de couloir. Et pourtant, en y repensant, Dredd a quand même son lot d'empoignades pleines de testostérones et un bodycount très appréciable au final. Bon, c'est pas "The Raid", mais c'est quand même ultra bourrin, sans concessions et très fidèle aux comics, que ce soit graphiquement et dans l'esprit. Urban incarne un Dredd massif, grimaçant sous son casque et sans pitié. IL EST LA LOI !! Et il est pas là pour enfiler des perles... Thirlby est parfaite aussi dans la peau du juge Anderson, Avon Barksdale dans le rôle du truand pervers et Lena Headey est impitoyable dans le rôle de Ma-Ma (dommage qu'elle n'ait pas plus de présence dans le film, c'est aussi là que ce Dredd pèche un peu, l'absence d'un méchant vraiment charismatique et omniprésent). La réalisation est très soignée, les scènes de fusillades et de baston sont vraiment très lisibles et graphiques (malgrè le sang en CGI, y'a du head shot à tous les niveaux et des corps broyés, c'est cool). Les effets "psyché" lors des séquences "drogues" sont vraiment esthétiques, dommage de ne pas avoir pu les voir en 3D. Bref, ça s'apparente presque à du fan service, mais comme pour Avengers cette année, c'est un peu le film que j'espérais voir un jour en lisant mes comics. Justice is done, punk ! TOUTAFE !! Ca avait fait pareil pour Maniac et pour Killer Joe que je suis allé voir la semaine dernière. Finalement, je suis plus choqué par la réaction des gens dans la salle que par ce que je vois à l'écran (enfin merde, dans le Friedkin, se marrer pendant une scène de viol, même simulée, faut le faire quand même non ??!! ) (et vous êtes partis vite après la séance hier Benj, je vous ai pas croisés J'ai juste fait la causette avec "Kermit on crack" et une jolie juriste...)
  10. Ouais, ben pour moi c'est une grosse déception. Autant en tant que fan de Nolan, j'essayais de tempérer pas mal l'attente de ce film (en se disant que la barre était placée bien haute après un Dark Knight de très haute volée, et puis parce que rayon "super héros", Avengers m'a bien calmé pour les décennies à venir), autant à la vue du produit fini, j'ai le sentiment d'un gros gachis. Ca part bien, montée en puissance avec un bon méchant comme il faut (Tom Hardy) et même une Selina Kyle plutôt réussie. Et après le duel mythique entre Bane et Batman (quelle scène !! ), ben ça part grave en couilles... Qu'on se contente d'une écriture de blockbuster lambda dans un produit sensé mettre un point final à une trilogie entamée avec beaucoup de sérieux et de rigueur, ça me fout hors de moi. Des incohérences gigantesques , des moments de gènes et plot holes bien affreux et l'impression d'être d'un travail baclé alors qu'il y avait la possibilité de faire bien mieux . Ca, et je passe sur le montage vidéo clip/musique incessante de Nolan qui, s'il pouvait convenir à un film comme Inception, est complètement hors sujet ici je trouve , sans parler de sa manie à tout surligner grossièrement qui devient proprement agaçante . Bref, venant des mêmes gars qui sont responsables des réussites de Inception, Le Prestige ou Dark Knight, ça fait mal quand même...
  11. Et encore, les mots me manquent...
  12. Je ne sais toujours pas si je le prend sur PS3 ou PC mais il sera bientôt mien Grmmmmffff...ça me rappelle certains vendredi soir en Azeroth ça, n'est-ce pas Bast ? Ne pas craquer, je veux garder ma vie sociale, ne pas craquer, je veux garder ma vie sociale, ne pas craquer, je veux garder ma vie sociale, ne pas craquer, je veux garder ma vie sociale, ne pas craquer, je veux garder ma vie sociale,....
  13. J'ai le droit de dire que Kurt Sutter n'a pas de couilles ? (un comble, pour une série qui parle de "vrais hommes en cuir et moto, virils et tout et tout") Bordel, déjà qu'il a fallu se fader cette soporifique saison 3, son dénouement débilo écrit à la serpe, là il a fallu digérer la fin de la saison 4 qui pourtant semblait renouer avec l'ambiance des 2 premières... Ben même pas, le gars il se dégonfle dans les deux derniers épisodes. Ah c'est sur, il y a toujours quelques enjeux pour la suite, mais ça devient tellement superficiel et mal écrit que c'est génant. Quand on compare ce show avec des "Breaking Bad", "The Wire" ou "The Shield", ben c'est un peu la honte quoi...
  14. Je confirme, ça ne s'arrange pas. C'est pas que ce soit déplaisant, c'est juste que...ben elle raconte rien cette série ! Y'a pas vraiment de fil rouge, y'a pas d'intrigue principale, y'a des personnages totalement transparents, y'a les enjeux de la saison précédente à peine survolés, y'a des problèmes d'écriture énormes (oh putain, l'épisode où ils reviennent dans le temps...atroce ! )... Déception, et pas uniquement parce que Nathan est parti (ça a permis à d'autres persos de se révéler et d'exister un peu plus). Surtout parce que le mec ne sait pas écrire une série. Dommage...
  15. Si tu n'as pas vu son téléfilm pour HBO "The Second Civil War", IL LE FOOOOOOOO (moi j'ai bien aimé). Et son segment pour le film "Twilight Zone" ? Concernant "the Hole", je signlae que le film gagne beaucoup à être vu en 3D (ce qui malheureusement n'arrivera jamais par ici... ), surtout pour la séquence finale.
  16. Je suis un peu surpris de l'accueil fade fait à ce film. Je serai plutôt de l'avis de DPG et wonkley (of course !). Même, par moments, je trouve qu'on est pas loin de la Marchal a épuré sa réal, il s'est calmé sur ses tics MANNiens qui plombaient un peu ses 2 précédents films pour lorgner un peu plus du côté de son Gangsters. Résultat: on a un polar bien carré et sec comme un coup de matraque par moments, des dialogues authentiques (eh oh, c'est pas Truands là !) servis par un cast de trognes comme on en fait plus dans le ciné français (gros charisme de Lanvin et ouais, j'aurai bien aimé y voir un Giraudeau dans le lot, hélàs...). Une violence et un ton bien noir, on se doute bien que cette histoire de gangsters se voudrait une sorte de Parrain 2, et c'est pas si éloigné que ça au final. Des produits de cette qualité, un polar qui sent bon le camembert et qui s'approprie notre propre histoire, ben y'en a pas des tonnes. Merci (encore) monsieur Marchal !
  17. Solidaire avec DPG...sauf que, en fait moi je serai au concert de Sepultura + Exodus (et que du coup, je vais mater la rediff du match à minuit). Par contre, je serai là demain (s'il reste des places ) et jeudi soir. Pitetre samedi après-midi et dimanche matin...
  18. et même Oh oui, le film est plein de petits défauts, notamment au niveau de la direction d'acteurs, mais que ça fait plaisir de voir un film de cette trempe sortir au ciné. Basé sur l'enquête de la ligue des Droits de l'homme et sur le récit du capitaine Legorjus, le film présente une réalité historique que beaucoup voudraient faire oublier (et que l'on oublie). Et c'est ce qui en fait un film militant et important. Alors quand en plus c'est bien fait (la scène du flashback, ou l'assaut final sont des gros morceaux de ciné), ça fait bien plaisir. Vu hier soir, suivi d'une rencontre/débat avec l'équipe du film après la projection, très intéressant, très instructif, bien entendu orienté sur la Nouvelle Calédonie. Faut pas hésiter à voir le film AVANT d'en parler, c'est généralement mieux hein...
  19. Juste pour dire que: Il ne reste que 2 épisodes avant la fin de la saison 4, mais je ne tiendrais jamais le coup, je serais mort d'une crise cardiaque avant, pas possible autrement...
  20. Il existe un DVD allemand (avec VF) de ce chef d'oeuvre d'un de mes réalisateurs préférés.
  21. Enfin, relativisons un peu, ça ne concerne peu ou prou qu'une seule personne de Zonebis hein... Mais y'a pas de soucis, au contraire je te remercie car je ne savais pas que ce magazine allait paraitre. Cependant, si personnellement j'émets des réserves, ce n'est pas tant sur la qualité des papiers des rédacteurs en question (j'ai le très bon souvenir de papiers documentés et précis dans Mad, une culture ciné impressionnante) mais plutôt sur le ton rédactionnel qui sera employé. Si c'est pour mettre cette culture ciné au service d'un magazine qui proposerait une mine d'infos inédites sur cette période, moi je dis banco ! Si c'est juste pour poser un regard dit "neuf" et "critique" sur cette période là, ça va vite me gonfler. L'analyse des années 80, je la fais bien tout seul, merci beaucoup.
  22. Je ne comprends pas l'intérêt d'une telle publication, syndrome "gloubigoulba night" ? C'est bon, les 80's on les a vécu, c'est bien de s'en souvenir, mais les revivre...euh... Et comme Cyril, j'émets de gros doutes sur Enfin, on verra bien (30 euros tout de même...).
  23. Mouais, c'est pas folichon tout ça. Faburalo a raison, on a vraiment l'impression de se retrouver devant un énième Prince of Persia/Roi Scorpion/Momie (le fun en moins, surtout pour le Roi Scorpion ). Y'a plein d'éléments qui pourraient en faire presque un bon film, mais alors niveau souffle épique faudra repasser, c'est pas vraiment ça. Rien que l'interpréte principal, on sent qu'il a le physique de l'emploi, mais queue dalle, rien, aucun charisme, et en matière de jeu d'acteur, juste une vilaine moue pour montrer que c'est un vilain barbare... Les autres personnages n'existent pas, coquilles vides (bon allez, on va dire que l'apparition de Ron Perlman et la prestation de Stephen Lang sont pas si mal que ça). Ah, et puis merde, faut arrêter de filmer tout en gros plan, on est pas devant son home cinema là, on est dans une salle de cinéma, ça agresse les yeux parfois !! Bon, y'a au moins Rachel Nichols qui même dans des navets comme Gi Joe continue à rester méchamment Rien à faire, je garde précieusement mon baril de Milius/Poledouris/Schwarzy, n'en déplaise aux forumeurs métrosexuels web 2.0 qui trainent par ici...
  24. Ouais, c'est quand même bien pourrave ce machin. Pas drôle (on va jusqu'au sourire, mais pas plus loin), pas écrit (on dirait que le film s'écrit au fur et à mesure, que les acteurs découvrent leurs scènes en même temps que nous, et tout ça sans le génie d'improvisation d'un Will Ferrel par exemple). Et le casting principal est insupportable: si Jason Bateman fait tout le temps la même chose, les deux autres là, Charlie Day et Jason Sudeikis, c'est juste pas possible ! Presque pire que Tracy Morgan dans le dernier film de Kevin Smith... Restent les boss, et ils sont pas mal. Aniston en chaudasse est mais comme Farrel en camé, elle est méchamment sous exploitée. Et Spacey fait dans le classique, mais il le fait bien. On aurait espéré plus de scènes avec ces 3 là, mais non, il faut se fader les 3 autres...et c'est lourd... Ah si, l'apparition de Jaimie Foxx est sympa. Et y'a deux acteurs de The Wire. Ouais, c'est limite de la science-fiction ça...
  25. Qu'une tarentule de 8 mêtres de haut est plus impressionnante qu'une bestiole de 8 cm ?
×
×
  • Create New...