Jump to content

Run Fatboy Run - David Schwimmer (2007)


niko13

Recommended Posts

Le jour de son mariage, Dennis abandonne sa fiancee enceinte au pied de l'autel sur un moment de panique. 5 ans plus tard, il cherche a la recuperer en courant le marathon de Londres...

Vu lundi dernier.

 

Premier long metrage realise par le Ross de Friends, Run Fatboy Run est une gentille comedie romantique qui a l'avantage d'avoir un casting british tres attractif et drole, ce qui est positif pour une comedie.

Le film, aussi sympathique soit-il souffre tout de meme d'un classicisme trop encombrant pour rendre ce "Run fatboy run" original.

 

Cependant, le film est tout de meme tres attachant d'une part parce que Schwimmer (qui a fait ses armes en realisant quelques episodes de Friends) emballe le tout tres correctement, et surtout grace a son casting, Simon Pegg en tete (co-auteur du scenario). Thandie Newton y est tres charmante, Hank Azaria s'en sort tres bien dans le role du "mechant" tandis qu'Harish Patel, en transfuge bollywoodien, assure un bon second role comique "ethnique".

Des tetes connues des afficionados de sitcoms british viennent egayer cette comedie, Dylan "Black Books" Moran s'en donne a coeur joie dans le role du meilleur ami et on peut noter l'apparition de Stephen "The Office, Extras" Merchant et surtout David "Little Britain" Walliams dans une scene qui rappellera des bons souvenirs aux fans de la serie anglaise.

 

Si le deroulement de l'histoire est lineaire et ne surprendra personne, le film reserve tout de meme quelques bons moments de rigolades. Sans toutefois aller jusqu'aux larmes, ce "Run fatboy run" atteint son objectif: distraire en proposant une comedie sympathique et bien interpretee a defaut d'etre renversante et inoubliable.

Link to comment
Share on other sites

euh.. tu exagères un chouia, quand même, depuis que cela a été refait... l'orient express est bien pire!

 

Les sièges oui, mais les écrans sont tjs aussi petit, le son crachote toujours autant et le sol colle toujours autant a cause du popcorn.

L'orient express j'ai jamais compris, c'est quand même plutôt des bonnes salles.

Link to comment
Share on other sites

euh.. tu exagères un chouia, quand même, depuis que cela a été refait... l'orient express est bien pire!

 

Les sièges oui, mais les écrans sont tjs aussi petit, le son crachote toujours autant et le sol colle toujours autant a cause du popcorn.

L'orient express j'ai jamais compris, c'est quand même plutôt des bonnes salles.

Rah le fou lui !!!

Ecran timbre poste, son tres faible et ambiance chemin de fer...tu parles d'une bonne salle !!

Au moins, c'est pittoresque et rigolo, c'est deja ca !

Link to comment
Share on other sites

Petit comparatif :

 

Part dieu niveau 4

salle 1 ecran 9,60m / son SRD - DTS

salle 2 5,76 SR

salle 3 6,50 SR

salle 4 6,90 SR

salle 5 7,00 SR

salle 6 6,15 SR

salle 7 5, 00 mono (SR à venir courant 2008)

salle 8 5,00 mono (SR à venir courant 2008)

 

niveau 2

salle 1 8,10 / SR DTS

salle 2 7,62 /SR DTS

salle 3 5,30 SR

salle 4 5,10 mono

salle 5 4,70 mono

salle 6 5,00 mono

 

 

Quant à la moquette, tout a été refait pour la reouverture en 2006... pas de la faute d'UGC si les lyonnais sont des porcs

 

Orient Express

 

Salle 1 5,65 SR

salle 2 4,20 mono

salle 3 4,70 SR

salle 4 5,25 SR

salle 5 5,50 SR

salle 6 3,90 mono

salle 7 3,60 mono

 

et question capacité des salles et ergonomie, y'a pas photo...

Link to comment
Share on other sites

Nan mais la tes chiffres ça parle pas de la qualité de la projection.

Pour avoir vu des films dans 3 salles différentes à l'orient Express j'ai jamais eu droit a cette impression de flou (voir manque de piqué) des projos que j'ai faite à la part dieu.

J'y suis attaché a ce ciné, j'y ai vu des quantités astronomiques de film dans les années 90, mais la ça ne tiens plus la route.

 

ps: Je ne suis pas attentif peut être, mais j'ai pas souvenir de moquette dans les salles de ciné de la part dieu 4

Link to comment
Share on other sites

Vu il y a quelques temps et ouais, c'est pas désagréable du tout mais vraiment trop convenu. Ce qui me dérange surtout c'est le postulat de départ incohérent ou plutot incompréhensible qui fait que j'ai eu bien du mal à m'identidier à ce personnage de looser fini (et pourtant j'en suis un, de sacré looser), mais bon Simon Pegg arrive à le rendre drôle et attachant et malgré le caractère Disneyen de l'ensemble (pour moi ça joue dans la même cour que The Game Plan) ça se regarde. Puis ça s'oublie.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...