Jump to content

R.I.P. Arthur C. Clarke


Steve

Recommended Posts

L'écrivain de science-fiction britannique Arthur C. Clarke est mort mercredi dans un hôpital au Sri Lanka, à l'âge de 90 ans, a déclaré à l'AFP son secrétaire Rohan de Silva.

 

Auteur du livre qui a inspiré Stanley Kubrick pour "2001, Odyssée de l'espace", Clarke avait été plusieurs fois admis à l'hôpital pour insuffisance respiratoire depuis son 90ème anniversaire en décembre.

 

"Sir Arthur vient de mourir à l'hôpital Apollo" de Colombo, a indiqué da Silva.

 

Clarke qui avait, dès 1945, prévu l'essor des communications par satellite, a écrit plus de 80 ouvrages. Il était le plus célèbre des résidents étrangers au Sri lanka où une académie scientifique porte son nom.

 

Son domestique, W. K. M. Dharmawardena, a déclaré que ses funérailles seraient organisées dès l'arrivée de membres de sa famille qui vivent en Australie.

 

La santé de l'écrivain s'était brusquement détériorée au cours des dernières semaines et il avait été admis à l'hôpital il y a quatre jours.

 

Clarke avait fêté son 90ème anniversaire le 16 décembre en souhaitant la paix pour son pays d'adoption, le Sri lanka où il s'était établi il y a une cinquantaine d'années. Il y avait créé une école de plongée qui avait été durement touchée par le tsunami de décembre 2004.

 

Il avait soufflé une seule bougie sur son gâteau d'anniversaire au cours d'une fête organisée par le gouvernement et à laquelle avait participé le chef de l'Etat Mahinda Rajapakse.

 

Il avait alors souhaité pour le Sri Lanka la fin du conflit ethnique qui déchire le pays. "Mon désir profond serait de voir l'instauration, le plus vite possible, de la paix au Sri Lanka", avait-il dit faisant allusion au conflit qui oppose Colombo à la guérilla tamoule et qui a fait des dizaines de milliers de morts.

 

"Je suis conscient qu'il ne suffit pas de souhaiter la paix et qu'il faut du travail acharné, du courage et de la ténacité" pour y parvenir, avait-il ajouté.

 

L'écrivain de science-fiction, qui avait également souhaité pouvoir obtenir la preuve de l'existence des extra-terrestres et qui prônait l'adoption de combustibles moins polluants, vivait depuis 30 ans sur une chaise roulante, conséquence d'une poliomyélite qu'il avait contractée dans son enfance.

 

"Je n'ai pas de regrets et n'ai plus d'ambitions personnelles", avait-il dit dans un enregistrement remis à la presse peu avant son dernier anniversaire.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...