Jump to content

La belle captive - Alain Robbe-Grillet - 1983


Jeremie

Recommended Posts

 

Une jolie merde quand même.

 

Errance d'un homme à la solde d'une belle et mystérieuse motarde, qui tombe sous la fascination d'une belle blonde un soir d'orage. Une jeune femme qui aurait été kidnappée...peut-être est-elle même morte. Franchement, on s'en tape.

 

Bref une histoire de femme vampire inutilement tordue et bien plan-plan, malgré le fait que Gabrielle Lazure se mette plusieurs fois à poil et que Cyrielle Claire claque bien dans sa tenue de cuir.

Robbe-Grillet ressasse les mêmes images, la même musique, les mêmes situations : aucune émotion ne vient percer cet essai fantastique aussi vain que désuet (les premières minutes semblent avoir été tournées au début des 70's ). Il y a quelques images ouvertement reprises à Magritte, la présence de cette tête de gargouille de Daniel Emilfork, et pis Arielle Bombasle, pas encore refaite, qui fait sa folle. Maigre.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...