Jump to content

Hollywood Vice Squad - Penelope Spheeris - 1986


Jeremie

Recommended Posts

 

Putain c'est vraiment de la merde en boîte.

Vous prenez Hardcore, Vice Squad, et un téléfilm M6 supervisé par le CSA et vous mélangez bien : ça donne ce machin avec Carrie Fisher qui assomme un réalisateur de porno et un chinois qui se bagarre avec un travelo dans une piscine.

C'est à peine violent, jamais glauque (on y parle quand même du Hollywood underground, un comble !), ça part dans tous les sens, et c'est plein d'humour pas drôle.

Le tout achever par une vf desastreuse : tous les comédiens semblent parler dans un bocal à anchois. Bref, un coup à filer des envies de meurtres...

 

Je laisse le soin à Ulf de nous sortir la belle affiche sur MG

 

Coming Soon chez la Wonk

Link to comment
Share on other sites

"Hollywood vice squad" (A ne pas confondre avec "Vice squad") est une sympathique petite série B réalisé par Penelope Spheeris, qui compte notament "Wayne's Wolrd" dans sa filmo !

Sympathique mais pas transcendante, non, car si le réusmé au dos de la jaquette de la VHS se fout gentiment de la gueule de "Miami Vice", le plus banal des épisodes de la série initié par Michael Mann n'aura à mon avis pas grand mal à égaler ce film, ou les débordements violents se font bien rares et ou les seules touches de glauque se limite à 2/3 putes sur le trottoir et à un éphèbe tenu en laisse pour les besoin du tournage d'un film X !

Le film vire même souvent franchement au comique, notamment grâce à l'asiatique de service toujours prêt à faire le débile !

On aperçoit même à un moment une affiche du "Flic de Beverly Hills", preuve que la réalisatrice n'avait, malgré son titre racoleur, pas franchement l'intention de faire un film trop brutal.

En fait, le principal intéret de ce film, qui ressemble à des dizaines d'autres productions des années 80, tient surtout dans son casting. On y retrouve en effet Ronny Cox en comissaire de police et surtout Carrie Fisher, dont la carrière commençait alors à sérieusement sentir le roussi (Un an plus tard elle tournait dans l'utra Z "The Time Guardian").

Cerise sur le gateau, la présence de Robin Wright (La sublime Kelly Capwell de Santa Barbara ! ) dans un petit role. Robin Wright, qui est aujourd'hui la femme de l'ex taré Sean Penn !

 

Bref, ça casse pas des briques, mais ça a tout de même une sympathique valeur "historique" !

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...